Si ce courriel ne s’affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser grâce à ce lien
     
Lettre d'information
juillet - août 2013    
 
 Activités diplomatiques 
 
 
 
ONU. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, s’est entretenu le 15 juillet, au siège de l’OIF à Paris, avec Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations unies. Les deux responsables ont évoqué l’excellente coopération entre leurs organisations. Ils ont ensuite effectué un tour d’horizon des crises qui sévissent dans les pays de l’espace francophone et ont réaffirmé leur volonté commune de continuer à œuvrer ensemble à leur résolution, notamment au Mali avec la mise en œuvre de la MINUSMA. Ban Ki-moon a remercié l’OIF pour les actions qu’elle entreprend en soutien aux processus démocratiques en République centrafricaine, à Madagascar, en Guinée et en Guinée Bissau. Le Secrétaire général de l’ONU a également informé Abdou Diouf de la prochaine convocation d’une session spéciale de l’Assemblée générale autour des Objectifs du développement durable (ODD), une priorité pour laquelle la contribution de la Francophonie est sollicitée. Enfin, Abdou Diouf et Ban Ki-moon ont réaffirmé leur volonté de faire progresser l’égalité des genres.

Égypte. Abdou Diouf a condamné fermement dans un communiqué les violences survenues au mois d’août en Égypte qui ont provoqué des pertes humaines importantes. Il a fait part de sa profonde inquiétude face à l’aggravation de la crise politique que traverse le pays et exprimé toute la solidarité de la communauté francophone avec le peuple égyptien. Abdou Diouf a appelé l’ensemble des parties à la plus grande retenue et les a exhortées à tout mettre en œuvre pour faciliter le lancement sans délai d’un dialogue national inclusif, et au-delà d’une véritable réconciliation. Il a rappelé aux nouvelles autorités égyptiennes leur engagement en faveur d’une transition pacifique et l’organisation d’élections démocratiques et réitéré la disponibilité de la Francophonie pour accompagner ces efforts. Le Secrétaire général avait, lors d’un Comité ad hoc consultatif restreint de la Francophonie consacré à la situation en Égypte tenu à Paris le 5 août dernier, insisté sur la nécessité de cesser les provocations de part et d’autre et sur l’importance d’éviter l’usage disproportionné de la force. Il avait également rappelé la nécessité de poursuivre un dialogue exigeant avec les nouvelles autorités égyptiennes. Cette réunion faisait suite à une mission d’information et de contact qu’il avait dépêchée au Caire, du 16 au 20 juillet 2013 conduite par SE M. Guillaume Kigbafori Soro, Président de l’Assemblée nationale de la République de Côte d’Ivoire et ancien Premier ministre. Lire le communiqué

Mali. Abdou Diouf a salué dans un communiqué le bon déroulement du second tour de l’élection présidentielle au Mali. « Je rends un hommage appuyé au comportement hautement démocratique des deux candidats qui a confirmé toute l’importance qu’ils accordent à cette élection, étape significative du Mali vers la réconciliation nationale, la paix, la vie démocratique apaisée, et la reconstruction », a déclaré le Secrétaire général. Abdou Diouf salue également le peuple malien qui a démontré sa détermination à prendre toute sa place pour contribuer au retour du Mali à l’ordre constitutionnel et démocratique et félicite chaleureusement le Président élu, M. Ibrahim Boubacar Keita que les Maliennes et les Maliens ont choisi pour conduire leur destin en ce moment important de leur histoire. Lire le communiqué
(voir aussi, dans la rubrique 4, les actions de l’OIF en soutien au processus électoral au Mali)

Madagascar. Abdou Diouf a pris acte, dans un communiqué, des dernières décisions prises par les institutions de la Transition à Madagascar, se rapportant au processus électoral de sortie de crise. Il félicite la Cour électorale spéciale nouvellement composée pour ses décisions du 17 et du 21 août 2013 qui ont permis d’établir une liste définitive des candidatures pour la prochaine élection présidentielle, dans le respect de la souveraineté de la Loi malgache. Une étape cruciale et significative a ainsi été franchie pour la réalisation d’un processus électoral libre, fiable et transparent, conformément aux dispositions de la Déclaration de Bamako. Lire le communiqué

Tunisie. Dans un communiqué, Abdou Diouf a fermement condamné l’assassinat le 25 juillet de M. Mohamed Brahmi, dirigeant du parti d’opposition Le Mouvement populaire. « Je suis révolté par l’assassinat d’une personnalité politique membre de l’Assemblée nationale constituante qui s’est déroulé sous les yeux de sa famille. J’adresse mes plus sincères condoléances à ses proches ainsi qu’au peuple tunisien qui doit s’unir plus que jamais autour des valeurs de paix et de tolérance », a déclaré le Secrétaire général. Lire le communiqué

APF. Le 10 juillet se déroulait la cérémonie d’ouverture de la 39e session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) organisée à Abidjan. Devant près de 300 délégués issus de 32 sections, dont une dizaine de Présidents de Parlements, et en présence du Président de la République Alassane Ouattara, le Secrétaire général de la Francophonie a rappelé le rôle de vigie de la démocratie que joue l’APF dans l’espace francophone autour de la langue française et des valeurs communes que sont la démocratie, les droits de l’Homme, la parité ou la solidarité. Abdou Diouf a saisi l’occasion pour souhaiter que le Réseau des femmes parlementaires joue un rôle de premier ordre dans la mise en place du futur réseau des femmes francophones. Il a ensuite fait une intervention détaillée de ses actions diplomatiques, politiques et de coopération devant les parlementaires avant de répondre à leurs questions.

France. Le Secrétaire général s’est entretenu le 15 juillet à Paris avec Pascal Canfin, Ministre délégué auprès du Ministre français des Affaires étrangères, chargé du Développement. Le Ministre l’a notamment informé du souhait de la France d’organiser, à Paris en 2015, la conférence sur les changements climatiques qui permettrait d’atteindre les objectifs fixés à Copenhague en 2010. Ils ont également échangé sur l’importance de veiller à la convergence entre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et les objectifs de développement durable (ODD). Abdou Diouf a enfin rappelé l’importance des actions de plaidoyer menées conjointement par l’OIF et le Commonwealth au profit des pays les plus pauvres ainsi que le travail mené sur l’élaboration d’une stratégie économique pour la Francophonie.

 
 
 Langue française et plurilinguisme 
 
 
 
La CEDEAO et l’OIF signent un accord de coopération
Le 10 juillet, l’OIF et la Commission de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont signé à Abuja (Nigéria) un accord de coopération technique permettant aux deux organisations d’officialiser leur coopération dans le domaine linguistique, qui date de 2006, et de déployer un important dispositif pour renforcer, à travers des formations linguistiques et thématiques et la formation continue des interprètes et traducteurs francophones, l’usage du français comme langue de travail et langue officielle au sein de la Commission de la CEDEAO.

Réseau des académies et instituts diplomatiques francophones : 1ère action de formation
L’OIF a organisé deux formations à Paris, du 8 au 12 juillet, en partenariat avec l’Académie diplomatique internationale : « le français de la diplomatie et des relations internationales », « la négociation internationale et la gestion de situations de crises ». 10 diplomates issus d’États membres et observateurs de l’OIF (Autriche, Cameroun, Chypre, Liban, RDC, République Tchèque et Vietnam) ont ainsi pu développer leurs connaissances sur les pratiques diplomatiques contemporaines, améliorer leur pratique du français, transposer des projets et savoir-faire au sein de leur pays et développer leur réseau professionnel.

12 fonctionnaires internationaux africains en stage immersif de français des relations internationales
12 hauts fonctionnaires d’organisations internationales du continent africain ont suivi, du 15 au 26 juillet, une formation intensive au français des relations internationales au Centre audiovisuel de Royan pour l’étude des Langues (CAREL), dans le cadre d’un partenariat avec l’OIF. Issus de diverses nationalités (nigériane, ghanéenne, ougandaise, égyptienne, éthiopienne, botswanaise, kenyane, tanzanienne) et provenant de l’Union africaine, de la Cour africaine des droits de l’Homme et des Peuples, de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), ces fonctionnaires sont venus améliorer leur pratique de la langue française dans ses dimensions sociale et professionnelle.

Logiciels libres et compétences orales en classe de FLE
Le Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (Crefeco) a organisé deux formations au cours de l’été. La première, portant sur l’utilisation des logiciels libres, a réuni à Sofia (Bulgarie) du 8 au 12 juillet des professeurs de FLE d’Albanie, d’Arménie, de Bulgarie, de l’Ex-république yougoslave de Macédoine, de Moldavie et de Roumanie. La seconde a rassemblé, du 19 au 23 août à Bourgas (Bulgarie), 29 enseignants de et en français de 17 localités de Bulgarie autour du thème : « Développer et évaluer les compétences orales en classe de FLE ».

 
 
 Diversité et développement culturels 
 
 
 
Lancement du nouveau MASA
Maurice Kouakou Bandaman, ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, et Youma Fall, directrice de la diversité et du développement culturels à l’OIF ont annoncé le 11 juillet, lors d’une conférence de presse à Abidjan, le lancement du prochain Marché des arts du spectacle africain (MASA). Afin de rétablir le MASA dans le calendrier des manifestations africaines de grande envergure, l’édition de 2014 sera un point de ralliement des directeurs de festivals et autres manifestations culturelles de la sous-région. Yacouba Konaté présidera à cette nouvelle édition qui aura lieu à Abidjan du 1er au 8 mars 2014.

Clac : réhabilitation des centres en Côte d’Ivoire et inauguration d’un nouveau réseau au Burundi
Le même jour, M. Bandaman et Mme Fall ont procédé à la signature d’une convention relative à la réhabilitation des 10 Centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC) de Côte d’Ivoire créés en 1990 (dotation pour chaque CLAC d’un fonds de 2500 ouvrages, d’une collection d’outils didactiques, de jeux éducatifs et de société, d’équipements informatiques et audiovisuels ainsi que de mobilier de bibliothèque).
Par ailleurs, un nouveau réseau de 8 CLAC a été inauguré le 23 août à Mutumba (Burundi) par Adolphe Rukenkanya, Ministre burundais de la Jeunesse, des Sports et de la Culture et Youma Fall. Le Burundi accueille désormais 15 CLAC sur l’ensemble de son territoire. Un nouveau réseau de 6 centres devrait être mis en place dès 2014.

Musique, théâtre, rire: l’OIF soutient les artistes francophones dans les festivals d’été
Arles. L’OIF s’est associée à l’Institut français en apportant une contribution financière à l’organisation du Festival Les Suds à Arles (France) du 8 au 14 juillet. Pour sa 18e édition, inscrite dans le cadre de l’opération Marseille Provence 2013 Capitale européenne de la Culture, le festival a accueilli deux spectacles issus du programme Équation Musique, mené par l’Institut français et l’OIF : Wanlov & Afro-Gypsy (Ghana) et Didier Awadi (Sénégal).
Canada. L’OIF a soutenu la tournée du chanteur sénégalais Didier Awadi et de son groupe, organisée par le Studio Sankara (Sénégal), du 19 juin au 20 août au Canada. Il y a présenté, notamment sur la scène des Francofolies de Montréal, son nouvel album : "Ma révolution".
Avignon. La Francophonie a apporté un appui à la programmation du 67e Festival d’Avignon (5-26 juillet) avec deux productions majeures : « Shéda » de la Compagnie les Bruits de la Rue (Congo) et « Drums and Digging » présenté par la Compagnie Kabako (RDC). Par ailleurs, l’OIF a participé au colloque « Corps musical, envol et choralité sur les scènes contemporaines d’Afrique et de ses diasporas », organisé en Avignon en partenariat avec l’Université Sorbonne nouvelle et France Culture.
Kinshasa. Le Festival de théâtre « Ça se passe à Kin », organisé par l’Association Le Tarmac des Auteurs (RDC), se déroulait du 2 au 7 juillet à Kinshasa. L’OIF a soutenu la participation des compagnies Acclamations (Burkina Faso) et Laborar’ato (Guinée).

Niger : mise en œuvre du volet culture du Plan de développement économique et social
L’OIF et le Gouvernement du Niger ont organisé, les 15 et 16 juillet à Niamey, une rencontre de Haut niveau sur la mise en œuvre du volet culture du Plan de développement économique et social (PDES 2012-2015) sur le thème : « Culture, levier pour un développement durable ». Présidée par Brigi Rafini, Premier ministre du Niger, cette rencontre avait pour objectifs de créer une dynamique participative de travail impliquant l’ensemble des départements ministériels concernés par la mise en œuvre de la Politique culturelle nationale (création d’un Conseil national de la culture et des arts, d’un Fonds national de développement des arts et de la culture, d’un Institut national des arts et de la culture, d’une Bibliothèque nationale, d’un Centre des archives culturelles, etc.)

Entrepreneurs culturels d'Afrique de l'Ouest : gestion d’entreprise, élaboration et financement de projets
L’OIF a organisé à Niamey, du 8 au 13 juillet, un séminaire régional de formation d’entrepreneurs culturels en gestion d’entreprise, élaboration et financement de projets. Ce séminaire concernait 25 entrepreneurs opérant dans les divers maillons des filières culturelles (image, livre, musique, arts du spectacle, etc.) et originaires du Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo. Il avait pour objectif d’améliorer leurs capacités d’analyse, de formulation et de présentation des dossiers de demande de financement ainsi que de négociation avec des interlocuteurs financiers et les organismes de la coopération internationale.

 
 
 Paix, démocratie et droits de l'Homme 
 
 
 
Soutien au processus électoral au Mali
Composée d’une vingtaine de personnalités provenant d’une quinzaine d’Etats membres de l’OIF, une mission d’information et de contact de la Francophonie a séjourné au Mali du 23 juillet au 1er août à l’occasion de la présidentielle du 28 juillet. Conduite par Ahmedou Ould Abdallah, ancien Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération de la Mauritanie, la mission s’est rendue partout dans le pays, et notamment dans la ville de Kidal, rencontrant les autorités nationales, les institutions en charge de la préparation, de l’organisation et du contrôle des élections, les principaux partis politiques et les candidats en compétition, les organisations de la société civile, ainsi que les partenaires internationaux.
Par ailleurs, à la demande du ministère malien de la Sécurité intérieure et de la Protection civile, l’OIF, avec la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et le Réseau international francophone de formation policière (FRANCOPOL) a organisé, du 15 au 19 juillet à Bamako, une session de formation sur la sécurité publique dans un contexte électoral qui a bénéficié à 84 hauts fonctionnaires des services de sécurité maliens.

Missions d’information pour les élections au Cambodge et au Togo
Abdou Diouf a dépêché des missions d’information et de contact à Lomé et Phnom Penh à l’occasion des législatives du 25 juillet au Togo et des élections générales du 28 juillet au Cambodge. Respectivement conduites par Henriette Dagri-Diabate, Grande Chancelière de l’Ordre national de la Côte d’Ivoire et Envoyée spéciale du Secrétaire général de la Francophonie pour le suivi du processus électoral au Togo et par Sylvie Fadlallah, Ambassadeur, ancienne Déléguée permanente du Liban auprès de l’Unesco et ancienne Représentante du Liban auprès de la Francophonie, ces deux missions avaient chacune pour mandat de prendre la mesure des efforts déployés par les acteurs politiques en faveur de la tenue d’élections libres, fiables et transparentes, ainsi que de rendre compte des éventuelles difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du processus électoral.

Madagascar : l’OIF participe à une mission du Groupe international de contact
Représentée par son Directeur de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme, l’OIF a participé à la mission du Groupe international de contact sur Madagascar (GIC-M) qui s’est déroulée du 9 au 14 juillet à Antananarivo. Conduite par Joaquim Chissano, ancien président du Mozambique et médiateur de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) pour la crise malgache et l’Ambassadeur Ramtane Lamamra, Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, cette mission comprenait le Secrétaire général de la Commission de l’océan indien et le représentant de l’Union européenne. La mission du GIC-M a présenté à l’ensemble des parties prenantes malgaches les conclusions de la 7e réunion du GIC-M tenue le 26 juin 2013 à Addis-Abeba et a mené des consultations en vue du retrait des trois candidatures présentées en violation de loi électorale malgache.

Information et sensibilisation au rôle de la mission des Nations unies au Mali
Du 8 au 10 juillet s’est tenue à Bamako une formation initiée et appuyée par l’OIF destinée à près de 30 représentants militaires en provenance de dix pays africains francophones qui doivent déployer du personnel dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Cette rencontre devait permettre aux participants de comprendre le fonctionnement du système de remboursement des matériels mis à disposition de l’ONU par les États contributeurs de troupes. Elle est le fruit d’une collaboration entre l’OIF, le Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix (ROP) de l’Université de Montréal et l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye de Bamako. Toujours dans le contexte du déploiement de la MINUSMA, la Représentation permanente de l’OIF auprès des Nations unies à New York a accueilli, le 15 juillet, un séminaire d’information et de sensibilisation à l’intention d’une quarantaine de Conseillers militaires et experts chargés des opérations de maintien de la paix des Missions permanentes francophones auprès de l’ONU. Organisé également avec le concours du ROP, ainsi que de la mission permanente du Luxembourg auprès des Nations unies, ce séminaire a bénéficié de la contribution du Département des opérations de maintien de la paix des Nations unies.

"Religions et droit international des droits de l’homme"
L’OIF a participé à la cérémonie d’ouverture de la 44e session d’enseignement de l’Institut international des droits de l’homme (IIDH) de Strasbourg qui s’est tenue le 8 juillet dans l’hémicycle du Conseil de l’Europe. Aux côtés de M. Thorbjørn Jagland, Secrétaire général du Conseil de l’Europe et de Jean Paul Costa, président de l’institut, l’OIF s’est exprimée sur la thématique principale : « Religions et droit international des droits de l’homme ». L’IIDH, partenaire privilégié de l’OIF depuis des années, bénéficie d’un soutien à travers le financement de bourses pour les participants du sud qui souhaitent suivre cette formation prestigieuse. Cette année, 55 étudiants originaires de 26 États membres de l’espace francophone ont pu en bénéficier.

Enjeux pour les journaux francophones dans des pays où le français est langue minoritaire
Une rencontre internationale sur la presse francophone s’est tenue du 24 au 26 juillet à Hanoï avec la participation des responsables de 7 journaux d’Europe de l’Est et d’Asie du Sud-Est. Les participants ont dressé un bilan d’étape du Plan spécial de l’OIF de développement des journaux francophones édités dans les pays où le français n’est pas la langue officielle et ont pu échanger sur les défis qui attendent à court terme leur journal respectif. A la suite de cette rencontre, et dans le cadre de ce Plan spécial de l’OIF, une formation professionnelle s’est déroulée du 26 juillet au 1er août à Hanoï, au bénéfice de l’équipe rédactionnelle de l’hebdomadaire Le Courrier du Vietnam, seul titre en langue française édité au Vietnam. Elle visait notamment à consolider les connaissances des participants sur les techniques rédactionnelles et sur les genres journalistiques.

 
 
 Éducation et jeunesse 
 
 
 
Journée internationale de la jeunesse
À l’occasion de la Journée internationale de la Jeunesse, le 12 août, Abdou Diouf a lancé un appel aux États membres pour une prise en compte plus accrue des besoins et des enjeux qui touchent la jeunesse dans l’espace francophone. Lire son message

IFADEM-RDC/Katanga : 3e regroupement des enseignants
Le parcours de formation IFADEM initié en décembre 2012 pour les enseignants du 3e degré du cycle primaire de la province du Katanga (RDC) touche à sa fin. Réunis la semaine du 22 juillet à l'Institut Msaada de Likasi et à l'Institut Elimu de Kolwezi, les 539 enseignants sont revenus sur l'ensemble de leur parcours avec leurs animateurs et tuteurs et ont suivi le 3e volet de leur initiation à l'informatique et Internet. En septembre-octobre 2013, ils seront évalués par le ministère de l'Enseignement primaire et secondaire (MEPSP) ; le dispositif mis en œuvre pendant l'expérimentation fera lui aussi l'objet d'une évaluation externe et donnera notamment lieu à une réflexion prospective sur le devenir d'IFADEM dans la province.

 
 
 Économie 
 
 
 
L'OIF à la réunion de coordination des négociations APE
A l’invitation de la Commission de l’Union africaine, l’OIF a pris part les 24 et 25 juillet 2013 à Libreville (Gabon) à la réunion de coordination des négociations des Accords de partenariat économique (APE) entre les pays ACP et l’Union européenne. La rencontre, accueillie par la CEEAC, avait pour objectif de faire le point sur l’état des négociations au niveau de chacune des communautés économiques régionales africaines impliquées dans le processus. Elle a également permis de faire des recommandations pour la formulation d’une position commune de l’Afrique dans la perspective du prochain Sommet Afrique-UE de 2014.

État des lieux et perspectives de l’aide pour le commerce en Afrique
Le 8 juillet, l’OIF a organisé, en marge de la 4e Revue globale de l’Aide pour le Commerce (8-10 juillet), une table-ronde sur l’état des lieux et les perspectives de l’Aide pour le commerce en Afrique de l’Ouest et du Centre. Cette rencontre se tenait dans les locaux de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), en partenariat avec la CEDEAO, la CEEAC et la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique. Elle a notamment permis d’avancer sur les discussions avec les secrétariats de la CEDEAO, de la CEEAC et de l’ONU-CEA en vue de développer des actions conjointes, particulièrement dans la perspective de la Conférence ministérielle de l’OMC prévue en décembre 2013 à Bali.

Afrique centrale : enjeux du développement du commerce dans le secteur de la santé
Dans le cadre de la contribution aux efforts d’harmonisation des politiques économiques et d’intégration en Afrique centrale menés par la CEMAC et la CEEAC, l’OIF et l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) en partenariat avec le ministère du Commerce et de l’Industrie du Cameroun, ont organisé à Douala (Cameroun), du 6 au 9 août, un atelier régional sur le commerce de services. L’atelier a offert l’opportunité aux participants – membres du groupe de travail sur les services et les investissements et représentants des associations professionnelles des pays membres de la CEEAC – de passer en revue l’état des lieux des réformes du commerce des services en Afrique centrale et d’ouvrir plus largement le débat sur les enjeux du développement du commerce et des investissements dans le secteur de la santé.

PROFADEL au Togo : visite du Comité de suivi dans les localités bénéficiaires
Dans le cadre de la mise en œuvre du programme PROFADEL-OIF au Togo, une visite de terrain a été effectuée les 6 et 7 août par le Comité national de veille et de suivi afin d’apprécier les réalisations des premiers projets prioritaires dans les trois localités bénéficiaires du programme et de mieux orienter la pérennisation et l’articulation de PROFADEL avec les stratégies nationales. Le niveau de réalisation des projets a été jugé satisfaisant et l’appropriation de la démarche de développement local très encourageante, malgré quelques difficultés signalées. Afin d’aider les comités de gestion et les Comités locaux de développement à mieux s’approprier le fonctionnement et la gestion des infrastructures, il a été recommandé un accompagnement des communautés à plus long terme, notamment sur les aspects techniques, financiers et de gouvernance locale.

 
 
 Développement durable 
 
 
 
"Vers un développement durable qui n'oublie personne : le défi de l'après 2015"
ATD-Quart Monde a dévoilé à New York, fin juin, une étude sur les Objectifs du millénaire pour le développement qui valorise l’expérience et l’expertise des personnes vivant dans l’extrême pauvreté, avec des propositions sur les politiques et programmes qui les concernent, en particulier le processus de préparation de l’agenda du développement pour l’après 2015. L’étude a été menée sur une période de 18 mois dans 12 pays, du Nord et du Sud : Belgique, Bolivie, Brésil, Burkina Faso, France, Guatemala, Haïti, Madagascar, Ile Maurice, Pérou, Philippines et Pologne. Dans l’optique d’un développement durable et solidaire, prenant en compte le respect des droits fondamentaux, l’OIF, à travers sa Représentation permanente auprès des Nations unies à New York, s’est associée au lancement de cette étude.

 
 
 Culture numérique 
 
 
 
Lancement du Réseau francophone de l'Innovation
Une vingtaine d’experts du Nord et du Sud se sont réunis du 9 au 10 juillet au siège de l’OIF pour le lancement du Réseau francophone de l’innovation (Finnov) visant à favoriser la mise en réseau des acteurs et organisations dans ce domaine, renforcer la mise en œuvre de stratégies nationales et régionales, ainsi que soutenir la diffusion d’innovations clés. À l’invitation de l’OIF, avec l’appui de Wallonie-Bruxelles International (WBI) et en partenariat avec l’AUF, ces experts de l’innovation, notamment dans les secteurs de l’agroalimentaire, du numérique, de l’économie du savoir, de l’économie verte, des industries culturelles et de l’économie de la culture, ont contribué à la formulation et à la validation des objectifs et modalités de mise en œuvre de ce « réseau de réseaux » au sein de l’espace francophone. Avec l’ambition de créer à terme un réseau multilatéral, multisectoriel et intégré, le projet Finnov vise à faire de l’innovation un des principes essentiels de la future stratégie francophone de coopération.

 
 
 Égalité des genres 
 
 
 
Brésil : l’OIF soutient la 10e rencontre de la Marche mondiale des femmes
La 10e Rencontre internationale de la Marche mondiale des femmes se tenait du 25 au 31 août à Sao Paulo au Brésil. Cette nouvelle édition, intitulée « Féminisme en marche pour changer le monde ! », et soutenue par l’OIF, a réuni 1600 femmes de 46 pays et de toutes les régions du Brésil. Pendant une semaine, les participantes ont débattu des alternatives possibles à certains effets des politiques néolibérales dont l’accroissement et la féminisation de la pauvreté, les violences faites aux femmes ou encore les problèmes sociaux et environnementaux résultant de l’exploitation extensive des terres et des ressources naturelles.

 
 
 Évènements  
 
Voir tous les évènements  +
 
 
 Agenda  
22-25
OCT. 2013
  8e réunion du Forum sur la gouvernance de l'Internet (IGF)
14-16
OCT. 2013
  Assemblée générale du Réseau francophone des régulateurs des médias
30 SEP.-
2 OCT. 2013
  Conférence internationale pour le renforcement du dialogue des civilisations et le respect de la diversité culturelle
Voir tout l’Agenda  +
 
 
Organisation internationale de la Francophonie
Organisation internationale de la Francophonie
19-21 avenue Bosquet • 75007 Paris (France)
Téléphone +33 (0)1 44 37 33 00
Télécopie +33 (0)1 45 79 14 98
www.20mars.francophonie.org
www.francophonie.org