Si ce courriel ne s’affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser grâce à ce lien
         
Lettre d’information
septembre 2013 
 
  Activités diplomatiques  
 
 
 
Québec. Dans le cadre de sa visite officielle au Québec, le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, a été reçu le 18 septembre par Pauline Marois, Première ministre du Québec. Les discussions ont notamment porté sur la place du Québec au sein de la Francophonie et sur la francophonie économique, qui devrait être l’un des thèmes majeurs du XVe Sommet de la Francophonie (Dakar, 2014). La Première ministre s’est aussi réjouie de l’honneur exceptionnel réservé au Secrétaire général, qui s’est adressé le même jour aux parlementaires réunis à l’Assemblée nationale. Le Secrétaire général a quant à lui tenu à remercier le Québec pour son appui indéfectible et constant à la Francophonie.
Abdou Diouf a achevé sa visite le lendemain en participant, à Montréal, à une conférence au Conseil des relations internationales de Montréal sur le thème : « La Francophonie : une réponse originale aux nouveaux défis des relations internationales », en présence de Jean-François Lisée, ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur ; débats suivis d’une rencontre avec une quarantaine de jeunes des Offices jeunesse internationaux du Québec.

ONU. La République démocratique du Congo, avec l’appui de l’OIF, a organisé à l’ONU, à la veille de la 68e session de l’Assemblée générale, une Concertation ministérielle informelle de la Francophonie, réunissant une soixantaine de délégations, pour évoquer les crises et les efforts de consolidation de la paix et de la sécurité dans l’espace francophone. Les actions de l’OIF en RCA, en Guinée Bissau, à Madagascar, en Égypte et au Mali ont été évoquées. Les ministres ont appelé au renforcement de la participation francophone aux opérations de maintien de la paix. Dans son intervention, le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a une nouvelle fois salué l’importance de la collaboration entre son organisation et l’OIF, dans les domaines du maintien et de la consolidation de la paix, des processus électoraux ou encore de l’Etat de droit.

Égypte. Abdou Diouf a reçu, le 10 septembre au siège de l’OIF à Paris, Mohamed Amin Al Mahdi, Ministre égyptien de la Justice transitionnelle et de la Réconciliation nationale. Le Ministre a réaffirmé la détermination des autorités à tenir, selon le calendrier fixé, des élections démocratiques et transparentes. Le Secrétaire général a exprimé son attachement à une société égyptienne réconciliée ainsi qu’au respect des minorités. Rappelant les conclusions du Comité ad hoc consultatif restreint sur l’Égypte tenu le 5 août, il a également réaffirmé la disponibilité de la Francophonie à mobiliser son expertise technique en soutien au processus de transition et au renforcement des institutions de l’Etat de droit.

Haïti. Abdou Diouf s’est entretenu, le 13 septembre à Paris, avec Laurent Lamothe, Premier ministre d’Haïti. Ce dernier s’est réjoui de l’excellente coopération qui règne entre son pays et l’OIF. Il a proposé que, dans le prolongement de l’initiative lancée par le Président Michel Joseph Martelly instaurant le français comme langue officielle de la Communauté caribéenne (CARICOM), son pays puisse jouer le rôle d’interface entre cette organisation et l’OIF. Le Secrétaire général a quant à lui souligné l’importance pour Haïti de tenir, dans les meilleurs délais, des élections sénatoriales et locales et a félicité le Premier ministre pour la participation de son pays aux Jeux de la Francophonie et la brillante victoire du chanteur Jean Roosevelt au concours de chanson.
 
 
  Langue française et plurilinguisme  
 
 
 
Journée européenne des langues : « Pour une Europe multilingue »
A l’occasion de la Journée européenne des langues, le 26 septembre, la Francophonie, la Communauté des pays de langue portugaise et le Secrétariat général ibéroaméricain, ont lancé un appel commun, par la voix de leur plus haut responsable, en faveur d’une Europe multilingue.
- Le message (espagnol, français, portugais)

Europe centrale et orientale : un réseau des Correspondants nationaux de la Francophonie
RESIFECO, le Réseau des Correspondants nationaux de la Francophonie des six Etats membres d’Europe centrale et orientale (Albanie, Arménie, Bulgarie, Ex-République Yougoslave de Macédoine, Moldavie et Roumanie), a été constitué le 20 septembre à Bucarest (Roumanie). Ce troisième réseau, après celui de l’Afrique de l’Ouest et celui de l’Afrique centrale et de l’Océan Indien, constitue une plateforme de consultation, de concertation et d’échange d’informations pour ces pays, afin de favoriser la mobilisation, le rayonnement et la visibilité de l’action francophone dans la région.

Asie du Sud-est : réunion à mi-parcours du comité de coordination de Valofrase
Le comité régional de coordination du projet Valorisation du français en Asie du Sud-Est (Valofrase), s’est réuni le 10 septembre à Hanoï pour procéder à une réflexion stratégique et opérationnelle. Tout en prenant la mesure des avancées enregistrées à mi-parcours de la phase de consolidation du projet (2012 à 2015), les participants sont convenus de poursuivre leurs actions en faveur de l’amélioration de la qualité de l’enseignement du et en français. Pour donner la mesure de ces avancées, une étude réalisée en 2012 par l’AUF dans les trois pays bénéficiaires confirme la valeur ajoutée de la langue : 98% des diplômés francophones trouvent un emploi durant la première année suivant la fin de leurs études tandis que 50% d’entre eux trouvent un emploi immédiatement après l’obtention de leur diplôme.

Vietnam : les diplomates et fonctionnaires formés aux négociations internationales
Deux formations de renforcement des compétences en langue française des diplomates et fonctionnaires vietnamiens se sont déroulées entre le 27 août et le 5 septembre à l’Académie diplomatique du Vietnam : la première portait sur les techniques de négociations bilatérales et multilatérales internationales, la seconde sur la participation efficace à une conférence internationale. Chacune a accueilli une vingtaine de participants. Ces deux formations en français s’inscrivent dans un contexte d’intégration poussée du Vietnam sur la scène internationale et viennent en réponse aux besoins en formation des personnes ressources au sein des administrations et ministères.

Éthiopie : séminaire sur la promotion du multilinguisme
Le 26 septembre, le Groupe des Ambassadeurs Francophones (GAF) d’Addis-Abeba et la Représentation permanente de l’OIF auprès de l’Union africaine ont organisé un séminaire sur « la promotion du multilinguisme », réunissant une cinquantaine de participants des représentations francophones, arabophones, lusophones et hispanophones à l’Union africaine (UA). L’objectif de cette rencontre était de débattre de la situation de la langue française et du multilinguisme, notamment au sein de l’UA, et d’identifier les mesures que le GAF pourrait prendre pour favoriser leur promotion.
 
 
  Diversité et développement culturels  
 
 
 
Fès : Conférence internationale sur le dialogue des cultures et des religions
L’OIF et l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) ont organisé à Fès, du 30 septembre au 2 octobre, une Conférence internationale sur le dialogue des cultures et des religions, sous le haut patronage du Roi du Maroc et avec l’appui du Ministère marocain des Affaires étrangères et de la Coopération. Les travaux ont mobilisé une cinquantaine d’éminentes personnalités politiques, religieuses et morales qui ont analysé les avancées mais aussi les contraintes qui se dressent contre le renforcement du dialogue des cultures et des religions. A l’issue de la conférence, les participants ont lancé l’appel de Fès, soulignant le besoin urgent de nouvelles formes d’interaction et d’entente entre les civilisations.
- En savoir plus

Amal Sewtohul, Lauréat du Prix des 5 continents
L’écrivain mauricien Amal Sewtohul a été désigné le 26 septembre lauréat du prix des cinq continents de la Francophonie 2013 pour son roman "Made in Mauritius" (Gallimard, 2012). Réunis au siège de l'OIF, les membres du jury ont motivé leur choix en évoquant « un roman qui parle, avec fraîcheur et talent, de la solidarité entre jeunes venus de milieux différents ». Le jury a également apprécié "Dans l’ombre de la lumière" de Claude Pujade Renaud (Actes Sud, 2013) pour « son écriture lumineuse qui révèle la concubine de Saint Augustin, femme modeste et oubliée de l’histoire ». Le prix sera remis officiellement à Amal Sewtohul le 24 octobre prochain à Port-au-Prince (Haïti).

Haïti : le Président de la République inaugure les CLAC de Coteaux et Port Salut
Michel Joseph Martelly, Président d’Haïti a inauguré, à Port Salut et à Coteaux les 26 et 27 septembre, le deuxième réseau des Centres de lecture publique et d'animation culturelle (CLAC) en Haïti en présence de la Ministre de la Culture, Josette Darguste. M. Martelly s’est réjoui de la dynamisation des deux réseaux qui comptent aujourd’hui 17 centres dans l’ensemble du pays.

« Clap ou pas cap » : festival de mini-films réalisés sur téléphone portable pour le festival de Namur
Parallèlement à son appui au Festival international du film francophone de Namur (FIFF / 27 septembre-4 octobre), l’OIF soutenait la 4e édition du défi « Clap ou pas cap », un concours de courts-métrages réalisés exclusivement avec des téléphones le temps d’un week-end. Ouvert à tous, ce concours a pour but de créer un événement ludique et créatif permettant au public de prendre une part active au FIFF, en privilégiant la créativité et la spontanéité des réalisateurs. Les films primés seront projetés dans le cadre du FIFF et rendus disponibles sur internet.

Culture, commerce et numérique
Le bulletin d’information « Culture, commerce et numérique » est réalisé pour l’OIF par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation. Il traite de l’actualité des négociations commerciales et de leur impact sur la mise en place de la convention de l’Unesco sur la diversité culturelle. Retrouvez le bulletin de septembre : "Canada et Union européenne : enjeux controversés dans le paysage culturel".

 
 
  Paix, démocratie et droits de l’Homme  
 
 
 
Missions électorales en Guinée et au Cameroun
A la demande des autorités concernées, le Secrétaire général de la Francophonie a envoyé deux missions d’information et de contacts en septembre. La première, dépêchée en Guinée à l’occasion des élections législatives du 28 septembre, était conduite par Henri Lopes, Ambassadeur du Congo, en France et composée d’une vingtaine d’experts électoraux et de parlementaires issus de l’espace francophone. Elle avait pour mandat d’observer le déroulement des opérations électorales et d’apprécier la mise en œuvre des engagements de l’ensemble des acteurs guinéens en faveur de la tenue d’un scrutin libre, fiable, transparent et inclusif.
La seconde, envoyée au Cameroun à l’occasion des élections législatives et municipales du 30 septembre était dirigée par Pascal Couchepin, ancien Président de la Confédération helvétique, et composée d’experts électoraux et d’un parlementaire qui se sont rendus dans six des dix régions camerounaises. Il s’agissait de faire le point sur le processus électoral, de relever les difficultés rencontrées et d’envisager les actions que l’OIF pourrait mettre en œuvre afin de les surmonter lors des prochaines échéances.

Une mission de l'OIF à Madagascar
Une mission de l’OIF, conduite par le Directeur à la paix, à la démocratie et aux droits de l’Homme, s’est rendue à Antananarivo du 10 au 18 septembre. Elle a tenu des séances de travail avec la Commission électorale nationale indépendante pour la transition (CENIT) et la nouvelle Cour électorale spéciale ainsi que les partenaires internationaux qui soutiennent le processus électoral. La mission s’est également entretenue avec les chefs des institutions de la Transition. L’OIF déploiera une mission d’observation électorale à l’occasion du premier tour de l’élection présidentielle prévue le 25 octobre 2013 à Madagascar.

Afrique de l’Ouest : forces de sécurité intérieure et gouvernance démocratique des systèmes de sécurité
L’OIF, en partenariat avec le Ministère d’État, ministère de l’Intérieur et de la Sécurité de la Côte d’Ivoire, la Direction de la Coopération internationale du Ministère de l’Intérieur de la France et l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), a participé à l’organisation et à la tenue les 25 et 26 septembre à Abidjan d’un séminaire régional sur le thème : « Les forces de sécurité intérieure, acteurs majeurs de la gouvernance démocratique des systèmes de sécurité en Afrique de l’Ouest ». Il a rassemblé des représentants de l’ensemble des États de la sous-région ouest-africaine en vue de promouvoir une approche globale de la réforme des forces de sécurité intérieure et une approche judiciaire commune dans le traitement des menaces transnationales.

Droits de l'Enfant : sensibilisation des réseaux institutionnels de la Francophonie
Le 18 septembre, l’OIF a organisé à son siège un atelier sur le thème : « Protéger l’enfant des violences et défaillances institutionnelles ». Une quarantaine d’experts issus de dix réseaux institutionnels de la Francophonie et des personnalités, dont la Rapporteuse spéciale des Nations unies sur la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants, se sont penchés sur deux thématiques : le mineur face à la privation de liberté ; l’enfant face aux dangers des écrans. La journée d’échanges a permis de conclure au besoin de renforcer les dispositifs de formation et de prévention en matière de droits de l’enfant.
 
 
  Éducation et jeunesse  
 
 
 
7es Jeux de la Francophonie à Nice
Les 7es Jeux de la Francophonie se sont déroulés à Nice du 7 au 15 septembre. Ils ont réuni 3000 participants issus de 54 États et gouvernements de l’OIF, dont 2500 concurrents et plus de 500 accompagnateurs. L’ampleur de la couverture médiatique a permis des retransmissions en direct et des résumés quotidiens (43h de programmes télévisés au total). Cette 7e édition aura offert de grands moments de convivialité et de partage, depuis la cérémonie d’ouverture en présence des chefs d’Etat français, libanais, sénégalais et ivoirien, jusqu’aux finales de lutte africaine et de football, en passant par le spectaculaire concours de hip-hop ou les nouvelles disciplines telles le concours de création écologique. Clément Duhaime, Administrateur de l’OIF, dresse le bilan de ces Jeux et évoque la suite : « Le concept reste jeune, et toujours unique, en associant sport et culture, mais l’engouement des jeunes est ce qui me touche le plus. Encore une fois, cette édition aura été extraordinaire par ce qu’elle a offert comme partage, comme rencontres (…) Nous réfléchissons pour la suite avec le désir d’accompagner plus encore les lauréats, que ce soit grâce à des parrainages privés, avec des Grandes Écoles, des bourses ou d’autres moyens encore. C’est la leçon que je tire, en pensant au prochain rendez-vous en Côte d’Ivoire, en 2017 : continuer à progresser. »

Formation professionnelle : suivi des diplômés des classes bilingues en hôtellerie-tourisme dans les PECO
L’OIF a organisé du 24 au 26 septembre à Bucarest un atelier réunissant les enseignants du programme de classes bilingues en hôtellerie-tourisme pour valider les résultats des enquêtes de suivi de leurs jeunes diplômés. Ces classes bilingues associant comme langue d’enseignement le français à la langue nationale ont permis à près de mille jeunes d’apprendre les fondamentaux et le vocabulaire dans des disciplines comme le service de table ou la réception. Huit lycées professionnels de six pays d’Europe centrale et orientale (Albanie, Bulgarie, Ex-République yougoslave de Macédoine, Lituanie, Moldavie et Roumanie) sont concernés. Les premiers résultats des enquêtes de suivi montrent que le français appliqué dans un milieu professionnel représente une plus-value certaine pour l’employabilité des jeunes dans les secteurs économiques en relation avec cette langue.

Tunzafrika 2013 : conférence régionale de la jeunesse africaine sur l'environnement
La 4e conférence régionale de la jeunesse africaine sur l'environnement et le développement durable, Tunzafrika, se déroulait du 24 au 27 septembre à Lomé (Togo) en partenariat avec l'OIF. Une centaine de jeunes de 30 pays africains y participaient. Cette rencontre s'inscrit dans la stratégie du Programme des Nations unies pour l'environnement d’offrir aux jeunes une plateforme d'apprentissage et d'échanges sur les grands défis de la transition vers un développement durable en Afrique.

La promotion 2013 des volontaires internationaux de la Francophonie
La liste des jeunes sélectionnés pour la promotion 2013 du Volontariat international de la Francophonie est désormais connue. L’appel à candidatures a recueilli plus de 1470 dossiers pour une cinquantaine de postes proposés. Les structures d’accueil réparties dans 21 pays de l’espace francophone ont désormais sélectionné leur futur VIF ! Ces nouveaux volontaires, ressortissants de 20 pays, partageront leur expérience sur le Portail jeunesse de l’OIF.
- Les candidats retenus

Résultats du 2e concours "Regards croisés"
Le Bureau régional de l’OIF pour l’Afrique centrale et l’océan Indien (BRAC) dévoile les dix lauréats de la 2e édition du Concours régional de rédaction d’articles « Regards Croisés », sur le thème « Culture, intégration et développement ». Ce concours vise à favoriser la réflexion croisée des jeunes et des professionnels du développement d’Afrique centrale et de l’océan Indien et à les inciter à s’exprimer en français sur les enjeux mondiaux.
- Les lauréats
 
 
  Économie  
 
 
 
Renforcer la préparation des négociateurs africains pour la 9e conférence ministérielle de l’OMC
Une soixantaine d’experts provenant des représentations des États auprès de l’OMC à Genève, des ministères nationaux du Commerce et d’ONG ont participé les 25 et 26 septembre à Dakar (Sénégal) à un dialogue régional. L’atelier, intitulé « En route vers Bali : Renforcer la préparation des négociateurs de l’Afrique de l’Ouest et du Centre pour la 9e conférence ministérielle de l’OMC », a donné lieu à des échanges sur les principaux sujets d’intérêt des pays en développement et les PMA : agriculture, facilitation des échanges, aide pour le commerce, problématique des chaînes de valeurs globales… En marge des travaux, la délégation de l’OIF, avec celles de la CEDEAO et de la CEEAC, a été reçue par le Premier ministre, Mme Aminata Traore. La nécessité de renforcer les capacités de négociations des pays africains à faibles revenus ainsi que le projet de stratégie économique pour la Francophonie ont été évoqués.

Profadel/OIF : formation des Comités de développement locaux à la gouvernance locale et à la gestion de projets
L’OIF a organisé deux formations au Togo, du 2 au 14 septembre, sur la gouvernance locale et la décentralisation, ainsi que le montage et la gestion de projets communautaires. Chaque atelier a rassemblé pendant trois jours une trentaine de participants : représentants des Comités de développement locaux, de la chefferie, des associations de producteurs, de femmes et de jeunes ainsi que les animateurs professionnels et locaux du Programme francophone d’appui au développement local (Profadel/OIF). Ces formations s’inscrivent dans le cadre de la deuxième composante de ce programme qui vise le renforcement des capacités des acteurs locaux dans divers domaines tels que la planification du développement local, la maîtrise d’ouvrage et le développement des chaînes de valeur.

Rwanda : des congés solidaires pour former les acteurs du programme de développement local de l’OIF
Dans le cadre d’un partenariat avec l’OIF, l’ONG française Planète Urgence propose à des professionnels bénévoles une série de missions de formation au Rwanda pour renforcer la participation des populations locales au développement socioéconomique de trois districts (Nyanza, Ngororero et Rutsiro). La mobilisation des volontaires, pendant 2 ou 3 semaines pour chaque formation, se fait sous la forme de congés solidaires. Les interventions porteront sur cinq domaines : bureautique pour le travail individuel et collectif ; élaboration, planification, gestion et suivi-évaluation des projets ; structuration et gestion des organisations communautaires ; techniques et outils de mobilisation des financements ; conception et diffusion des outils de communication.
- Pour plus d’informations et pour candidater
 
 
  Développement durable  
 
 
 
Namibie : Conférence des Parties à la Convention des Nations unies pour la lutte contre la désertification
En marge de la 11e Conférence des Parties à la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (Windhoek-Namibie, 16-27 septembre), l’Institut de la francophonie pour le Développement durable a organisé, le 24 septembre, une concertation des ministres francophones. 70 représentants des délégations francophones présentes en Namibie, des partenaires au développement, du secteur privé, des collectivités locales, des ONG et de la société civile ont débattu de la question de la lutte contre la désertification comme levier de l'économie verte et du développement socio-économique durable. Cette concertation a été précédée, le 17 septembre, par un atelier préparatoire concernant les principaux enjeux de la CdP11, qui a vu la participation de 80 négociateurs francophones.

Régulation de l'industrie de réseaux : électricité et télécommunications
40 cadres de haut niveau en provenance d’une dizaine de pays africains ont suivi du 9 au 13 septembre à Abidjan une formation sur la régulation de l’industrie de réseaux (électricité et télécommunications). Cette formation était organisée par l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), en partenariat avec l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’électricité de Côte d’Ivoire.
 
 
Organisation internationale de la Francophonie
Organisation internationale de la Francophonie
19-21 avenue Bosquet • 75007 Paris (France)
Téléphone +33 (0)1 44 37 33 00
www.francophonie.org
www.20mars.francophonie.org