Si ce courriel ne s’affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser grâce à ce lien
     
Lettre d’information
octobre 2013 
 
 A la une 
 
 
 
Madagascar : appui au processus électoral
À l’invitation des autorités malgaches, Abdou Diouf a dépêché une mission d’observation électorale à l’occasion du 1er tour de l’élection présidentielle du 25 octobre à Madagascar. Conduite par la diplomate canadienne Louise Fréchette, cette mission était composée d’une cinquantaine d’experts électoraux et de parlementaires issus de 18 pays de l’espace francophone. Ces observateurs se sont rendus dans 442 bureaux de vote de 16 régions pour assister aux opérations de vote et de dépouillement et rencontrer les principaux acteurs du processus électoral. Ils ont constaté que le scrutin s’était déroulé dans la sérénité et la transparence, notant toutefois un certain nombre de difficultés. Lire la déclaration de Louise Fréchette
Cette action s’inscrit dans le « Cadre d’actions pour l’accompagnement du processus électoral de sortie de crise » établi le 3 octobre 2012 entre l’OIF, l’Etat malgache et la CENI-T. Cette coopération s’est traduite par une vingtaine d’actions concrètes en faveur du renforcement des capacités des acteurs du processus électoral, du cadre juridique du processus électoral, de la révision des listes électorales, du secteur des médias et de la couverture électorale.

Lancement du réseau francophone pour l'égalité Femme-Homme
Depuis près de 20 ans, la Francophonie se mobilise en faveur des femmes. Le 25 octobre, le Secrétaire général de la Francophonie a lancé à Paris le Réseau francophone pour l’égalité femme-homme, qui regroupe des représentants de réseaux francophones, d’ONG et d’associations, pour faire progresser l’égalité femme-homme et l’autonomisation des femmes par l’échange, le débat, la mobilisation et le plaidoyer. La cérémonie s’est déroulée en présence notamment de Yamina Benguigui, ministre française déléguée chargée de la Francophonie et de Françoise Bertieaux, députée au Parlement bruxellois et au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), et également Présidente du réseau des femmes parlementaires de l’APF.
Haïti : remise du Prix des 5 continents et rencontres littéraires
Lauréat du Prix des 5 continents de la Francophonie 2013 pour son roman Made in Mauritius (Gallimard), l’écrivain Amal Sewtohul (Maurice) s’est vu remettre sa distinction le 24 octobre à Port-au-Prince par Youma Fall, Directrice de la diversité et du développement culturels à l’OIF, représentant le Secrétaire général de la Francophonie à cette cérémonie. En marge de cet événement, l’OIF a organisé plusieurs ateliers d’écriture et rencontres littéraires dans la capitale haïtienne du 22 au 26 octobre, avec des lauréats du prix, des membres du jury et des écrivains haïtiens. Enfin, un centre de lecture et d’animation culturelle de l’OIF (CLAC) a été inauguré à Saint-Michel de l’Atalaye.
 
 
 Activités diplomatiques 
 
 
 
Union africaine. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, s’est entretenu, le 31 octobre au siège de l’OIF à Paris, avec Alpha Oumar Konaré, ancien Président du Mali et Président du Groupe de haut niveau de l’Union africaine pour l’Égypte. A cette occasion, ils ont réitéré la volonté de poursuivre la coopération entre l’UA et l’OIF dans le cadre des efforts menés par la communauté internationale pour accompagner un processus de transition démocratique et pacifique en Égypte.

HCDH. La Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Navi Pillay, et Abdou Diouf ont signé le 9 octobre à Genève une nouvelle feuille de route conjointe pour 2014-2015 dont l’objectif est de renforcer la coopération entre l’OIF et le HCDH et de mettre en œuvre de nouveaux projets. À la veille de la journée mondiale contre la peine de mort, cette rencontre a été l’occasion pour les deux responsables d’appeler les Etats francophones à abolir la peine de mort tout en saluant la tendance mondiale, y compris dans l’espace francophone, vers une abolition universelle. Navi Pillay et Abdou Diouf se sont engagés à renforcer leurs réflexions communes et initiatives sur les grands enjeux dans l’espace francophone en matière de droits de l’homme.

GAF. Abdou Diouf a rencontré le même jour le Groupe des Ambassadeurs francophones de Genève. S’adressant à la soixantaine d’Ambassadeurs et de représentants des Missions permanentes francophones auprès des Nations unies, le Secrétaire général a rappelé que ce regroupement constituait un véritable réseau d’influence et de pression et l’a encouragé à poursuivre son travail en faveur du renforcement du multilatéralisme.

UE. Le Représentant permanent de l’OIF auprès de l’Union européenne a été reçu, le 1er octobre, par le Commissaire au développement, Andris Piebalgs. Ce dernier s’est félicité de la consolidation de la coopération entre l’UE et l’OIF autour de projets communs, notamment dans les domaines prioritaires du renforcement des capacités de négociation commerciale et de l’éducation. Le Représentant de l’OIF a également été reçu le 24 octobre par Mme Androulla Vassiliou, Commissaire à l’Éducation, à la Culture, au Multilinguisme et à la Jeunesse. L’entretien a permis de réaffirmer la volonté partagée de la Francophonie et de l’UE d’approfondir leurs convergences tant en matière de diversité que de développement.

 
 
 Langue française et plurilinguisme 
 
 
 
9e édition du Prix Kadima des langues africaines et créoles
Le jury du 9e Prix Kadima, présidé par Cheikh Hamidou Kane, a décerné à l’issue de la délibération, qui s’est tenue au siège de l’OIF les 28 au 29 octobre, trois prix dans les catégories suivantes :
• Prix des langues : « Le Dictionnaire des mots grammaticaux et dérivatifs du peul (parlers du Fuuta-Tooro) », d’Aliou Mohamadou (Cameroun)
• Prix de la traduction : le recueil de « Proverbes bassa », d’Emmanuel Mbenda (Cameroun)
• Prix de littérature : le recueil de poèmes « Ibiruhuko » (Les Vacances), de François-Xavier Gasimba Munezero (Rwanda)
Institué par l’OIF en 1989, le Prix Kadima a pour but de valoriser et de promouvoir les langues africaines et créoles en encourageant les recherches appliquées et les efforts de création littéraire et de traduction.

La Bulgarie célèbre les 20 ans de son adhésion à l'OIF
À l’occasion des 20 ans de l’adhésion de la Bulgarie à l’OIF, un colloque intitulé « Francophonie et citoyenneté numérique » s’est tenu le 16 octobre à Sofia. Il a réuni de hautes personnalités, des experts du monde universitaire, des représentants d’institutions publiques ainsi que des étudiants dont les contributions sont venues enrichir la réflexion francophone en matière de numérique. Le lendemain, toujours dans le cadre de ces célébrations, deux nouvelles artères étaient inaugurées dans la capitale bulgare : les rues « Léopold Sedar Senghor » et « Francophonie ». Enfin, l’Institut diplomatique bulgare a organisé une « École francophone de la Diplomatie », du 27 au 31 octobre à Pravets (Bulgarie) avec pour objectif de promouvoir la coopération entre les États d’Europe centrale et orientale membres et observateurs de l’OIF.
Asie-Pacifique : naissance du Réseau des structures et institutions en charge de la Francophonie
Une rencontre entre l’OIF et ses quatre États membres de la zone Asie-Pacifique (Cambodge, Laos, Vanuatu et Vietnam) s’est tenue à Luang Prabang (Laos). Elle a abouti le 1er octobre à la constitution du Réseau des structures et institutions en charge de la Francophonie en Asie-Pacifique (RESIFAP). Son plan d’action accorde une place de premier rang à la dynamique économique et au développement durable, tout en élargissant la promotion du français dans les systèmes éducatifs et les relations internationales.
Constitution du Groupe des Ambassadeurs francophones en Thaïlande
Le Groupe des Ambassadeurs francophones accrédités en Thaïlande a tenu sa première réunion inaugurale le 3 octobre à Bangkok. La création du GAF à Bangkok est une contribution à la mise en œuvre de la recommandation du XIIIe Sommet de Montreux (Suisse, 2010) encourageant la multiplication des groupes d’ambassadeurs francophones pour coopérer avec les institutions et acteurs partageant les objectifs de la Francophonie.

Publications : la diversité linguistique dans les organisations internationales
L’Observatoire de la langue française de l’OIF publie un guide de mise en œuvre du multilinguisme dans les organisations internationales : « Mettre en pratique la diversité linguistique », proposé en 7 versions bilingues français et : espagnol, swahili, chinois, arabe, russe, anglais, portugais. Évoquant les grands espaces linguistiques, les enjeux du multilinguisme et l’engagement francophone dans ce domaine, le guide propose des bonnes pratiques en matière de traduction et d’interprétation, ainsi que des informations utiles sur les journées des langues ou les régimes linguistiques de différentes organisations...

Albanie : formation en français à la négociation européenne de diplomates et fonctionnaires
26 diplomates et fonctionnaires albanais ont suivi une formation en français de renforcement de leurs compétences en négociation européenne, à Tirana, du 2 au 4 octobre. Présent à l’ouverture, Ditmir Bushati, Ministre albanais des Affaires étrangères, a insisté sur l’importance pour les cadres albanais, dont le pays est un candidat potentiel à l’adhésion à l’Union européenne, d’acquérir ce type de compétences.

Formations du CREFECO
Le Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO) de l’OIF a organisé trois sessions de formation en octobre :
• 23 enseignants macédoniens ont suivi à Skopje (ERY Macédoine) du 30 septembre au 4 octobre une formation sur le thème : « Développer les compétences orales à l’aide de divers supports ».
• Un séminaire régional sur « La motivation dans l’apprentissage et l’enseignement du FLE » a réuni à Sofia (Bulgarie), du 23 au 25 octobre, une quarantaine de participants de six pays francophones d’Europe centrale et orientale, de France et du Vietnam.
• 22 enseignants moldaves ont suivi une formation sur le thème de l’innovation pédagogique en classe de français, du 21 au 25 octobre, à la Maison des Savoirs de Chisinau (Moldavie).
Norela Feraru, lauréate 2013 du Prix du Jeune journaliste francophone
Le Prix du Jeune journaliste francophone en Roumanie, édition 2013, a été décerné le 1er octobre à Bucarest à Mlle Norela Feraru pour son article intitulé : Les « Presque Roumains » évoquant le statut délicat de la communauté rom. Cette cinquième édition était organisée par l’Antenne de l’OIF pour les pays d’Europe centrale et orientale en partenariat avec l’Ambassade de France, la Délégation Wallonie-Bruxelles, la Faculté de Journalisme et de Sciences de la communication de l’Université de Bucarest ainsi que Lepetitjournal.com de Bucarest et le magazine francophone de Roumanie « Regard ».
 
 
 Diversité et développement culturels 
 
 
 
L’OIF au festival de musiques actuelles "MaMa 2013" avec Équation musique
L’OIF et l’Institut français, à travers leur programme Équation musique, ont soutenu la participation de producteurs et d’artistes africains au « MaMa 2013 », rendez-vous incontournable des musiques actuelles à Paris, du 16 au 18 octobre 2013. Une dizaine de professionnels africains (producteurs, diffuseurs, promoteurs) ont eu l’occasion de rencontrer leurs homologues à travers des sessions professionnelles. Par ailleurs, trois artistes produits au Sud ont été présentés sur les scènes du "MaMa 2013" avec le soutien d’Equation Musique.
L’OIF accompagne le médaillé d’or haïtien de la chanson des 7e Jeux de la Francophonie
Dans le cadre de l’accompagnement des lauréats des concours culturels des VIIe Jeux de la Francophonie (Nice, 2013), l’OIF a invité le médaillé d’or de la chanson, l'artiste haïtien Jean Jean Roosvelt à faire l’ouverture du Grand bal de Youssou Ndour, le 12 octobre au Palais omnisports de Paris-Bercy, devant 17 000 spectateurs. Le jeune chanteur a également rencontré à Paris, le 17 octobre, les douze opérateurs culturels d’Afrique participant au programme Equation Musique dans le cadre du marché des musiques actuelles "MaMa 2013".

La matinale de la littérature courte
La 2e édition de La matinale de la littérature courte était organisée à Paris le 15 octobre 2013 par Short éditions. Les dessinateurs et écrivains, préalablement sélectionnés, devaient créer une œuvre en direct, sous la triple contrainte du temps limité, du moment imposé et de l’exposition au regard des autres dans quatre catégories : nouvelles, BD courtes (les Strips), histoires très très courtes (les TTC), poèmes et slams (les Poétik). Partenaire de cet événement, l’OIF a remis aux lauréats des exemplaires de Made in Mauritius d’Amal Sewtohul, récent vainqueur du Prix des 5 continents de la Francophonie.
 
 
 Paix, démocratie et droits de l’Homme 
 
 
 
Quel avenir pour les opérations de maintien de la paix dans l’espace francophone ?
Les 10 et 11 octobre, s’est tenu à New York le quatrième et dernier séminaire du cycle de conférences consacré au rôle des pays francophones dans les opérations de paix. Envisageant l’avenir de ces opérations dans l’espace francophone, ce séminaire a permis aux 75 participants d’aborder la question des partenariats stratégiques à mettre en place entre l’ONU, l’Union africaine et les Etats francophones ; des défis opérationnels des opérations de paix menées en territoire francophone ; de la mobilisation des capacités civiles et de police francophones… Cette rencontre était co-organisée par l’OIF, la Délégation aux Affaires stratégiques du Ministère français de la Défense, la Direction de la Coopération de Sécurité et de Défense du Ministère français des Affaires étrangères et le Centre de Politique de sécurité de Genève, en partenariat avec le Réseau de recherche sur les opérations de paix et l’International Peace Institute.
Feuille de route 2014-2015 du REFRAM : médias de service public, protection des mineurs et traitement des plaintes
Les Présidents des instances de régulation membres du Réseau francophone des régulateurs des médias (REFRAM), se sont réunis à N’Djaména les 14 et 15 octobre. Ils ont échangé sur le thème de la gouvernance de ces instances face aux défis de la démocratie et de la transition numérique et adopté leur feuille de route 2014-2015 qui a retenu trois thèmes majeurs de coopération : les médias de service public, la protection des mineurs et le traitement des plaintes. À l’issue de ces rencontres, le nombre de membres du REFRAM a été porté à 29 avec l’adhésion de la toute nouvelle Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) de Tunisie.
Vietnam : dialogue avec la Francophonie sur l’éventuelle création d’une institution nationale des droits de l’Homme
Une mission de l’OIF en partenariat avec l’Association francophone des commissions nationales des Droits de l’Homme (AFCNDH) s’est rendue au Vietnam à l’invitation des autorités, pour discuter de l’éventuelle mise en place d’une institution nationale des droits de l’Homme (INDH) dans ce pays. À travers ses entretiens avec plusieurs ministères, le correspondant national du Vietnam auprès de l’OIF, des représentants de la société civile et de la communauté internationale sur place dont la représentante résidente des Nations unies et la délégation de l’Union européenne, la mission de la Francophonie a pu constater la volonté du Vietnam de concrétiser cet engagement, alors qu’il est actuellement candidat pour un siège au conseil des Droits de l’Homme des Nations unies pour le mandat 2014-2016.
Monde arabe : sensibilisation de parlementaires et de représentants de la société civile francophones à la lutte contre la peine de mort
Une délégation de parlementaires, de journalistes, de responsables associatifs et d’organisations non gouvernementales du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord a été reçue le 9 octobre au siège de l’OIF. Cette visite s’est effectuée en prélude à la Journée mondiale contre la peine de mort célébrée le lendemain. Le but de la rencontre était de sensibiliser davantage à la nécessité de poursuivre le combat contre l’abolition de la peine de mort dans tous les États francophones où elle est encore pratiquée, particulièrement dans le monde arabe.
Gambie : 54e session de la Commission africaine des droits de l’Homme et des Peuples
Une mission conjointe de la Francophonie et du Sous-comité pour la prévention de la torture de l’ONU (SPT) a participé le 22 octobre à l’ouverture de la 54e session de la Commission africaine des droits de l’Homme et des Peuples. Dans la mesure où 11 des 13 États-parties au Protocole facultatif à la Convention contre la torture sont membres de l’OIF, la Francophonie et le SPT ont décidé de collaborer pour appuyer ces États dans la mise en œuvre de leurs obligations au titre dudit protocole. Cette mission s’inscrit dans le cadre de la feuille de route liant l’OIF et le Haut-commissariat aux droits de l’Homme des Nations unies.
Paix et sécurité : lancement de deux publications supervisées par l’OIF
Le Centre de Genève pour les politiques de sécurité (GCSP) a accueilli le 3 octobre dans ses locaux les réunions de lancement de deux publications supervisées par l’OIF :
• « Les institutions de médiation pour les Forces armées en Afrique francophone – Burkina Faso, Burundi, Sénégal », a été réalisé sous l’égide de l’OIF et du Centre de Genève pour le Contrôle démocratique des forces armées (DCAF) et examine le rôle des institutions nationales de médiation dans la supervision et le contrôle des forces militaires des trois pays ;
• « Francophonie et profondeur stratégique », co-dirigé par l’IRSEM (Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire) et l’OIF, a pour ambition de mettre en lumière, sous un angle inédit, les ressources culturelles, politiques, stratégiques et diplomatiques offertes par la Francophonie à l’ensemble de ses membres.
 
 
 Éducation et jeunesse 
 
 
 
Liban : signature de l’accord-cadre d’Ifadem
Le 11 octobre, à Beyrouth, le Ministre de l’Enseignement supérieur, Hassan Diab, l’Administrateur de l’OIF, Clément Duhaime, et la représentante du Recteur de l’AUF, Salwa Nacouzi ont signé l’accord-cadre marquant le début officiel de la phase pilote des activités de l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) au Liban. Cette initiative a pour objectif principal d’améliorer les compétences professionnelles des enseignants du primaire déjà en exercice, prioritairement en pédagogie et dans leur enseignement du et en français, en proposant des formations partiellement à distance et adaptées aux besoins des enseignants.
La ronde francophone des jeux en soutien aux CLAC
Entre novembre et décembre 2013, se déroule la ronde francophone des jeux, avec Laura Flessel pour marraine. Lancée le 30 octobre par l’OIF et MEGABLEU, la société éditrice du jeu VOCABULON®, cette opération de mécénat éducatif et culturel va permettre de reverser 1€ à l’OIF, pour chaque coffret du jeu acheté, afin de soutenir son programme de Centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC) – 300 centres répartis dans une vingtaine de pays francophones.
Maroc : développement d’applications web mobiles
Marrakech (Maroc) a accueilli du 28 octobre au 1er novembre une formation en développement d’applications web mobiles multiplateformes organisée par l’OIF. Les 16 participants, des enseignants, personnels pédagogiques, chercheurs, fonctionnaires des Ministères de l’éducation d’Afrique du Nord et d’Afrique de l’Ouest, ont été initiés à la réalisation d’une petite application mobile à but pédagogique en HTML5 et son interface avec une base de données et des webservices. Cette session s’inscrit dans le cadre des actions de l’OIF de renforcement des capacités des professionnels de l’éducation africains dans le domaine des TIC.

 
 
 Économie 
 
 
 
Fiscalité internationale : réunion ministérielle des pays francophones à faible revenu
Les ministres des Finances des pays francophones à faible revenu se sont réunis à Washington le 10 octobre. Accueillant favorablement les récents accords du G8 et du G20 pour renforcer la lutte contre l’optimisation fiscale, ils s’inquiètent cependant que ces décisions puissent conduire à une réduction de leurs recettes fiscales par une certaine centralisation des revenus collectés dans les pays du siège des entreprises, généralement membres de l’OCDE. Ils voudraient s’assurer qu’ils participeront pleinement à la définition des modalités de leur mise en œuvre par le FMI et l’OCDE.
Communiqué de presse

Concertation des Ministres africains francophones du Commerce
Une concertation des Ministres africains francophones du Commerce s’est déroulée à Addis-Abeba, le 24 octobre, en présence de la Commissaire de l’Union africaine au Commerce et à l’Industrie, Fatima Haram Acyl, avant l’ouverture des travaux de la 8e Conférence des Ministres du Commerce de l’UA. Ils ont échangé sur les sujets qui seront au cœur de la 9e Conférence ministérielle de l’OMC (Bali, décembre 2013).
L'OIF au Forum public 2013 de l'OMC
L’OIF et CUTS International ont organisé à Genève, le 1er octobre, un atelier conjoint portant sur l’innovation comme stratégie de développement pour les pays du Sud, dans le cadre du Forum public 2013 de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC). Le partenariat avec CUTS s’est poursuivi le lendemain avec le lancement officiel de la version française, cofinancée par l’OIF, de l’ouvrage : « Réflexions depuis la ligne de front : les négociateurs des pays en développement à l’OMC ». Cet ouvrage, où les chapitres faisant l’état des lieux du cycle de Doha pour le développement ont été rédigés par les négociateurs eux-mêmes, arrive à point nommé à un mois de l’ouverture à Bali de la 9e Conférence ministérielle de l’OMC.

PROFADEL/OIF : inauguration au Togo des projets prioritaires
La localité d’Agou Nyogbo Agbétiko Togo) a accueilli le 4 octobre la cérémonie d’inauguration des infrastructures réalisées dans le cadre des projets prioritaires du Programme francophone d’appui au développement local (PROFADEL/OIF) dans les trois localités bénéficiaires. Il s’agit de la construction d’une mini-adduction d’eau potable à Agou Nyogbo Agbétiko ; la réhabilitation d’infrastructures (eau potable, hygiène et assainissement) à Katanga ; la construction d’infrastructures d’hygiène et d’assainissement à Kovié. À cette occasion, l’OIF et les Présidents des comités de développement locaux de ces trois localités ont procédé à la signature des protocoles d’accord des seconds projets prioritaires, pour un montant total de plus de 100 millions de FCFA (150 000 €).
Une association internationale pour l’accès des entreprises aux marchés publics dans les pays francophones du Sud
Les organisations intermédiaires du secteur privé partenaires du projet AMADE (Accès aux marchés de l’aide publique au développement) se sont réunies à Tunis du 28 au 30 octobre, en marge de l’assemblée générale de la Conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones, afin de donner naissance à l’association internationale qui portera désormais ce projet. Cette nouvelle association aura pour objet de renforcer par la mutualisation et le développement de l’action collective la capacité de ses membres à appuyer efficacement les entreprises locales sur les marchés publics. Regroupant 15 structures issues de 14 pays francophones, elle conservera son sigle AMADE mais s’intitulera désormais « Accès aux marchés publics pour le développement économique » et démarrera effectivement ses activités début 2014.
Les transferts d’argent des migrants dans le développement socio-économique des pays du Sud
Un colloque consacré au thème de « l’inclusion financière au service du développement » s'est déroulé à Genève les 24 et 25 octobre. Notamment ouverte par le Représentant permanent de l’OIF auprès des Nations unies à Genève et animée par plusieurs experts de la Conférence des Nations unies sur le Commerce et le Développement, du Bureau international du travail (BIT), de l’Organisation internationale des migrations, de la Banque Mondiale et d’autres institutions spécialisées, la rencontre a plus particulièrement porté sur le rôle que les transferts d’argent des migrants pourraient jouer dans le développement socio-économique des pays du Sud. Cette thématique étant inscrite à l’agenda du G8 et du G20, mais aussi à l'agenda post 2015 des Nations unies dans le cadre des Objectifs de développement durable, le colloque a permis de sensibiliser les décideurs aux enjeux économiques de cette question.
 
 
 Développement durable 
 
 
 
2e Concertation francophone des ministres de l’Énergie
En marge du 22e Congrès mondial de l’énergie, qui se tenait à Daegu (Corée du Sud), du 13 au 17 octobre 2013, l’Institut de la Francophonie pour le développement durable a organisé la 2e concertation francophone des ministres de l’Énergie le 15 octobre 2013. Une quarantaine de participants, en provenance de 13 pays, issus des administrations publiques, du secteur privé ou d’organisations internationales telles que l’Agence internationale de l’énergie (AIE) ou la Commission électrotechnique internationale (CEI), ont échangé sur le thème : « L’approvisionnement aujourd’hui de l’énergie de demain ».
En savoir plus

Comores : séminaire gouvernemental sur l'agenda de développement post 2015
Le 8 octobre, s’est tenu à Moroni un séminaire gouvernemental sur le développement durable, en présence d’Ikililou Dhoinine, Président de l’Union des Comores. La rencontre a permis aux membres du Gouvernement et à l’ensemble des Secrétaires généraux des ministères d’échanger avec les experts, mis à disposition par l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) et le bureau régional Afrique centrale et Océan indien de l’OIF (BRAC), sur le concept du développement, ses enjeux et les perspectives de l’agenda de développement des Nations unies post 2015. Ce séminaire a été précédé par un atelier de formation de quelque 52 experts nationaux comoriens à la grille d’analyse du développement durable de la Chaire en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

Rencontre des parlementaires francophones d'Asie du Sud-Est sur les OMD
Une cinquantaine de parlementaires du Cambodge, du Laos et du Vietnam ont pris part à une rencontre régionale sur l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement organisée par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, l’OIF et l’Assemblée nationale du Vietnam. Ils ont axé leurs travaux sur les Objectifs 3 et 6 : égalité des genres et lutte contre le VIH-Sida. Le rôle des parlementaires dans la réalisation des OMD est essentiel puisqu’il leur revient d’élaborer les lois, adopter les budgets, approuver les plans nationaux et en contrôler la mise en œuvre.
Togo : formation des professionnels de l’aménagement urbain et du bâtiment aux défis de la transition énergétique
L’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) a organisé à Lomé (Togo), du 21 au 25 octobre, une formation des professionnels du secteur de l’aménagement urbain, de la construction et du bâtiment. L’objectif était de développer chez les architectes, urbanistes et gestionnaires urbains ainsi que chez les différents professionnels publics ou privés une bonne maîtrise des défis à relever ainsi que des stratégies et des actions à mettre en œuvre pour construire ou rénover des bâtiments, des infrastructures et aménagements urbains et, d’une manière générale, des villes répondant aux exigences et aux défis de la transition énergétique. Ce module de formation s’inscrit dans le cadre des initiatives francophones pour la promotion des villes durables en Afrique.
 
 
Organisation internationale de la Francophonie
Organisation internationale de la Francophonie
19-21 avenue Bosquet • 75007 Paris (France)
Téléphone +33 (0)1 44 37 33 00
www.francophonie.org