Si ce courriel ne s’affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser grâce à ce lien
         
Lettre d’information
décembre 2013 
 
  Activités diplomatiques  
 
 
 
RDC. Le 6 décembre, le Secrétaire général de la Francophonie a reçu, pour la première fois au siège de l’OIF à Paris, le Président de la République démocratique du Congo (RDC) et Président en exercice du Sommet de la Francophonie, Joseph Kabila. Abdou Diouf l’a félicité pour les efforts déployés en faveur de la paix dans l’Est du pays et rappelé l’importance de son rôle à la tête des Instances de la Francophonie, depuis l’organisation du XIVe Sommet (Kinshasa, 2012), jusqu’à la tenue du prochain à Dakar, en novembre 2014.

Bénin. Le Président du Bénin a été reçu le 6 décembre au siège de l’OIF par le Secrétaire général de la Francophonie. À l’occasion de cette rencontre, les relations bilatérales ainsi que les questions de politique internationale, notamment celles concernant les pays francophones, ont fait l’objet d’un large échange de vues entre Boni Yayi et Abdou Diouf.

Québec. Abdou Diouf s’est entretenu le 13 décembre à Paris, avec la Première ministre du Québec. C’était la première visite de Pauline Marois au siège de l’OIF, depuis son élection en septembre 2012. Les deux responsables se sont d’abord réjouis de la récente élection de l’écrivain haïtio-québécois Dany Laferrière à l’Académie française avant d’échanger sur les grands dossiers soumis au prochain Sommet de Dakar.
 
 
  Langue française et plurilinguisme  
 
 
 
Renforcer la coopération entre les espaces hispanophone, lusophone et francophone
Les Secrétaires généraux et exécutif des trois espaces linguistiques (TEL) – États ibéro-américains, Pays de Langue portugaise et Francophonie – se sont réunis à Paris au siège de l’OIF le 11 décembre. Ils ont signé une déclaration réaffirmant l’importance de la diversité linguistique et culturelle, indispensable levier du développement durable. Dans son allocution, Abdou Diouf a affirmé que l’unilinguisme pratiqué dans le monde au nom de « prétendues considérations pratiques et économiques » poussait des « millions de déclassés linguistiques sur la voie du déclin culturel ». D’où la nécessité de poursuivre ce dialogue entamé il y a 12 ans entre les TEL et de l’élargir à d’autres aires linguistiques. La déclaration pose également les bases de la coopération des TEL pour les années à venir : promotion du multilinguisme sur la scène internationale ; valeur économique des langues ; rôle des langues dans l’enseignement supérieur et la recherche ; multilinguisme dans l’univers numérique…
Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor 2013
Le Prix Ibn Khaldoun-Senghor 2013 a été remis le 9 décembre à Mohamed Haddad pour sa traduction, du français vers l’arabe, du Petit traité d’histoire des religions de Frédéric Lenoir (2008, Plon). Mohamed Haddad est Docteur ès lettres de la Sorbonne (Paris), professeur universitaire, spécialiste en civilisation arabe et histoire des religions, et auteur lui-même de divers ouvrages sur le fait religieux. Initiative conjointe de l’Organisation arabe pour l’Education, la Culture et les Sciences et de l’OIF, le Prix Ibn Khaldoun-Senghor en sciences humaines vise à promouvoir le dialogue interculturel à travers la traduction.
Quel avenir pour la langue française dans les médias audiovisuels ?
Le Conseil supérieur de l’audiovisuel français a organisé au Collège de France à Paris, le 9 décembre, un colloque sur l’avenir de la langue française dans les médias audiovisuels. Les participants ont débattu du rôle des médias audiovisuels francophones dans l’apprentissage de la langue française et des perspectives apportées par les spécialistes du secteur. Intervenant à l’ouverture du colloque, Abdou Diouf a tenu à placer les débats dans le contexte plus large du respect de la diversité culturelle et linguistique, rappelant également que, dans le cadre de la gouvernance démocratique, la régulation des médias a progressivement pris une place majeure au sein des pays francophones, notamment à travers les actions du Réseau francophone des régulateurs des médias.
Liban : une reconnaissance des compétences en français d’acteurs du secteur touristique
Fin novembre, des représentants de l’OIF et de l’association Actions pour promouvoir le français des affaires (APFA) ont évalué les compétences en français de fonctionnaires du ministère libanais du Tourisme avant de décerner à 62 candidats une Validation des acquis francophones initiaux en entreprise. Cette certification vise à valoriser les connaissances en français de personnels exerçant un métier en relation avec des publics francophones. Gérée par l’APFA et mise en œuvre avec l’appui de l’OIF, elle s’inscrit dans le cadre de la signature en 2010 du pacte linguistique entre l’OIF et le Liban.
Lancement du réseau des anciens bénéficiaires du projet « Jeunes experts francophones »
Dans le cadre du programme « Jeunes experts Francophones » déployé par l’OIF de 1999 à 2004, 55 jeunes entre 25 et 32 ans, issus des pays du Sud et de l’Europe centrale et orientale ont été affectés pendant deux ans dans des organisations internationales. 67% d’entre eux ont été recrutés par ces organisations et occupent aujourd’hui des postes à responsabilités. L’OIF les a réunis les 2 et 3 décembre pour constituer un réseau dont l’objectif principal est la promotion de la langue française et de l’expertise francophone.
 
 
  Diversité et développement culturels  
 
 
 
4es Rencontres professionnelles des éditeurs et libraires francophones
Les 4es Rencontres professionnelles des éditeurs et libraires francophones se sont tenues à Casablanca les 8 et 9 décembre. Dans le prolongement des trois premiers rendez-vous (Beyrouth 2009, Tunis 2011 et Abidjan 2012), les débats ont permis d’évoquer l’offre éditoriale francophone, les échanges de droits et les coéditions, ainsi que l’incidence du commerce en ligne et du livre numérique dans ce secteur. Ces rencontres étaient organisées par le Bureau international de l’édition française, avec le soutien de l’OIF, en partenariat avec l’Institut français du Maroc, l’Association internationale des libraires francophones, le Centre National du Livre, Afrilivres, l’Alliance internationale des éditeurs indépendants et les professionnels du livre marocains.
 
 
  Paix, démocratie et droits de l’Homme  
 
 
 
Accompagnement du processus électoral à Madagascar
À l’invitation des autorités malgaches, une mission d’observation électorale a été envoyée par Abdou Diouf à l’occasion du second tour de l’élection présidentielle et des législatives du 20 décembre. Comme lors du premier tour de la présidentielle, le 25 octobre dernier, cette mission était dirigée par la diplomate canadienne Louise Fréchette et composée d’une trentaine d’experts électoraux issus de seize pays de l’espace francophone. Cette mission s’inscrit dans le Cadre d’actions de l’OIF pour l’accompagnement du processus électoral de sortie de crise qui s’est traduit par une vingtaine d’activités multiformes en faveur du renforcement des acteurs de ce processus, dont un séminaire sur la pratique des scrutins couplés, organisé dans la capitale malgache les 2 et 3 décembre.
Législatives au Mali : la mission de l'OIF fait le bilan du second tour
Abdou Diouf a dépêché au Mali une mission d’information et de contacts à l’occasion du second tour des élections législatives, le 15 décembre 2013. Conduite par l’ancien ministre marocain des droits de l’Homme, Mohamed Auajjar, et composée d’une dizaine de personnalités issues de 9 États et gouvernements de l’OIF, la mission a été déployée dans les régions de Bamako, Koulikoro, Ségou, Sikasso, Tombouctou et Gao pour observer les opérations de vote. Ses membres ont notamment relevé le bon fonctionnement des bureaux de vote, le professionnalisme des présidents et membres de ces bureaux, une représentation notable des femmes et des jeunes parmi les agents électoraux… Ils ont également noté quelques dysfonctionnements et émis à ce titre certaines recommandations : rationalisation du cadre légal, sensibilisation accrue des citoyens aux processus électoraux…
Pour plus de transparence des gouvernements francophones dans la collecte des données personnelles
La 7e Conférence annuelle de l’Association francophone des autorités de protection des données personnelles (AFAPDP) a été organisée à Marrakech, fin novembre, rassemblant 47 participants venus de 25 pays, dont des représentants du Réseau ibéro-américain de protection des données et du Conseil de l’Europe. Dans une résolution finale, les 16 autorités membres ont notamment appelé les gouvernements « à faire preuve d’une plus grande transparence en ce qui concerne leurs pratiques de collecte de données personnelles en tenant compte des considérations relatives à la sécurité nationale, à la sécurité publique et à la politique publique ». L’AFAPDP constitue l’un des 15 réseaux institutionnels soutenus par l’OIF. À ce jour, sur les 77 États et gouvernements de l’OIF, 41 disposent d’une législation dans ce domaine.
Abdou Diouf appelle au renforcement des INDH dans les pays francophones
À l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Homme, le 10 décembre, le Secrétaire général de la Francophonie a appelé tous les Etats et gouvernements de la Francophonie à mettre en place ou à renforcer les institutions nationales des droits de l’Homme (INDH). L’espace francophone compte 56 institutions nationales, dont 26 sur le continent africain. Toutefois, dans de nombreux pays, ces institutions voient leurs activités entravées par des moyens financiers insuffisants ou un manque d’indépendance.
Prévention de la torture au Mali : l'OIF soutient la mise en place d'un Mécanisme national de prévention
Du 12 et 13 décembre, s’est tenu à Bamako un atelier de concertation sur le thème : « Prévention de la torture au Mali : le rôle du Protocole facultatif à la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (OPCAT) ». Co-organisée par le Ministère de la justice du Mali et l’OIF, cette rencontre visait à formuler des recommandations permettant au Mali de se doter d’un Mécanisme national de prévention de la torture conforme aux prescriptions de l’OPCAT.
 
 
  Éducation et jeunesse  
 
 
 
Afrique : 1er forum ministériel sur l’intégration des TIC dans l’éducation et la formation
Le 1er forum ministériel sur l’intégration des Technologies de l’information et de la communication dans l’éducation a eu lieu du 9 au 11 décembre à Tunis. Il était organisé par l’OIF, la Banque africaine de développement, l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique, l’UNESCO et Intel. Cet événement a réuni une vingtaine de ministres africains, aux côtés de représentants du monde de l’éducation, d’organismes de développement, de la société civile et du secteur privé. Il visait à soutenir les décideurs africains en charge de l’éducation dans la mise en place de stratégies numériques efficaces pour favoriser l’évolution de leurs systèmes éducatifs et de formation.
La formation professionnelle dans l'espace francophone
Le Réseau des associations professionnelles francophones (RAPF) a tenu le 4 décembre un séminaire sur le thème : « Former en français, un atout pour la compétitivité mondiale ». Cette rencontre a réuni des intervenants du monde des affaires, des représentants des milieux institutionnels et d’autres acteurs pouvant témoigner de bonnes pratiques en matière de formation professionnelle. Une étude faisant l’état des lieux de la formation professionnelle francophone sera menée par le RAPF en 2014.
Sénégal : Conférence ministérielle pour la formation professionnelle
Une Conférence ministérielle pour la formation professionnelle et technique (FPT) se tenait à Dakar du 16 au 18 décembre. Elle a réuni une centaine d’experts de cinq pays francophones (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Sénégal et Tchad) pour dresser un bilan de la FPT dans ces pays dans des domaines où l’OIF apporte son appui : l’amélioration des politiques de formation et l’approche par compétences.
 
 
  Économie  
 
 
 
L’OIF à la 9e Conférence ministérielle de l’OMC
Réunis en concertation le 2 décembre à Bali, à la veille de la 9e Conférence ministérielle de l’OMC, les délégués francophones ont échangé sur les questions de développement, de facilitation du commerce et de dispositions en faveur des PMA. L’OIF a également accompagné les délégations francophones tout au long de la conférence de Bali en mettant à disposition des informations en français. L’OIF a également soutenu l’édition d’une publication réalisée par CUTS international évoquant l’état des lieux du cycle de Doha pour le développement à travers le regard des négociateurs : « Réflexions depuis la ligne de front : les négociateurs des pays en développement à l’OMC ».
Premiers échanges sur la future stratégie économique pour la Francophonie
Les premières rencontres d’échanges sur la stratégie économique pour la Francophonie (SEF) se sont tenues les 12 et 13 décembre au siège de l’OIF. Des acteurs institutionnels de la Francophonie, des représentants d’organisations partenaires (Union Africaine, Groupe ACP, OCDE...) et des acteurs privés et de la société civile y ont pris part. Ces rencontres, qui vont se poursuivre en 2014, ont pour objectifs de dégager des orientations sur la vision, les enjeux et les défis en matière économique pour la Francophonie, ainsi que sur les spécificités du continent africain à prendre en considération. Elles visent également à proposer des pistes d’action pouvant assurer la place de l’entreprise dans le développement de l’espace économique francophone.
 
 
  Développement durable  
 
 
 
Bénin : enjeux et perspectives des ODD dans l’espace francophone
L’Institut francophone pour le développement durable a organisé une concertation francophone à Cotonou (Bénin) du 9 au 11 décembre pour informer les acteurs francophones ainsi que les experts des États et gouvernements membres de l’OIF sur l'état d'avancement des différents processus engagés dans le cadre des Objectifs de développement durable. Les participants ont notamment évoqué les enjeux stratégiques et institutionnels pour les pays en développement ainsi que les mécanismes

Quels financements pour les programmes de développement durable dans l’espace UEMOA ?
Un atelier de réflexion sur le financement de projets de développement durable dans l’espace UEMOA a été organisé du 4 au 6 décembre à Cotonou (Bénin) par l’OIF, la BOAD en partenariat avec l’UEMOA. Cette rencontre a regroupé une quarantaine de participants des pays de la zone UEMOA. Elle avait pour objectif d’entamer une réflexion sur une stratégie régionale de financement et de renforcement des capacités des acteurs pour une meilleure adaptation aux changements climatiques dans cette zone.
 
 
  Culture numérique  
 
 
 
Vietnam : formation en français au journalisme en ligne
Une trentaine de journalistes francophones vietnamiens exerçant au sein des rédactions du Courrier du Vietnam, de l’Agence vietnamienne d’information et de la radio Voix du Vietnam ont été formés aux techniques et méthodes du journalisme en ligne. Organisée par l’OIF, cette formation dispensée du 9 au 13 décembre à Hanoi a permis aux participants d’approfondir leurs compétences, d’adapter leurs méthodes de travail et d’accéder à de nouveaux outils dans un contexte de développement rapide du secteur des nouvelles technologies de l’information. Il s’agissait de la troisième formation organisée par l’OIF dans le cadre du Plan d’accompagnement du Courrier du Vietnam, projet lancé en 2012 par le Groupe des ambassades, délégations et institutions francophones à Hanoi.
 
 
  Société civile  
 
 
 
La Conférence des OING francophones rencontre la société civile malienne
Les 9 et 10 décembre derniers, les membres du Comité de suivi de la VIIIe Conférence des OING de la Francophonie ont organisé une mission à Bamako, au Mali, afin de témoigner de la solidarité francophone envers la société civile malienne, de s’enquérir des atouts et des faiblesses des organisations qui la composent et d’évaluer les pistes de collaboration possibles. Ils ont pour ce faire échangé avec une vingtaine de représentants, principalement issus du Conseil national de la Société civile du Mali et du Forum des organisations de la Société civile au Mali.
 
 
Organisation internationale de la Francophonie
Organisation internationale de la Francophonie
19-21 avenue Bosquet • 75007 Paris (France)
Téléphone +33 (0)1 44 37 33 00
www.francophonie.org