Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

OPÉRATIONS DE MAINTIEN DE LA PAIX: FORMER LES INSTRUCTEURS DES CONTINGENTS FRANCOPHONES

La session de formation en français pour les instructeurs des contingents francophones des opérations de maintien de la paix (OMP), qui se tenait à l’Ecole militaire à Paris depuis le 21 janvier, s’est terminée le 1er février 2019 au siège de l’OIF.

JPEG - 100.4 ko
(©Antoine Jamonneau/OIF)

La cérémonie de clôture a eu lieu en présence de l’Administrateur de l’OIF, Adama Ouane, du général Didier Brousse, Directeur de la coopération de sécurité et de défense (Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de la France) et du général Philippe Delbos, commandant l’État-major spécialisé pour l’outre-mer et l’étranger - EMSOME (Ministère des Armées de la France).

Le Directeur des affaires politiques et de la gouvernance démocratique de l’OIF, Georges Nakseu Nguefan a réitéré, lors de la rencontre, le soutien total de la Francophonie aux opérations de paix des Nations unies qui jouent un rôle essentiel dans le rétablissement de la stabilité et d’une paix durable.


Retour sur les deux semaines de formation

La quarantaine de stagiaires militaires, issus de 28 pays* (dont 24 Etats membres ou observateurs de l’OIF), se sont vu remettre le diplôme sanctionnant cette formation aux procédures d’état-major des OMP. Pendant deux semaines, ils ont pu renforcer leurs compétences sur des sujets opérationnels (structures et fonctionnement des OMP, planification…), éthiques et déontologiques (droit international humanitaire, règles de comportement en opération…), ainsi que d’autres thématiques transversales (« femmes, paix et sécurité », protection des enfants…).

Pour la quatrième année consécutive, la France accueillait cette session de formateurs ONU (training of trainers – ToT) organisée conjointement avec l’ONU et l’OIF. Plus de 160 stagiaires en ont bénéficié jusqu’ici.

L’objectif : garantir une unicité de formation aux contingents d’origines diverses, faciliter l’engagement des pays dans les missions de maintien de la paix et s’assurer que les programmes nationaux de formation soient conformes aux normes onusiennes.


VOIR AUSSI :
L’OIF et le maintien de la paix



* Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Colombie, Congo, Corée du Sud, Djibouti, Ethiopie, France, Gabon, Gambie, Guinée-Conakry, Indonésie, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Pérou, RCI, RDC, Sénégal, Suisse, Tchad, Togo, Tunisie

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer