Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

AFRIQUE CENTRALE : QUELLES INTERACTIONS ENTRE L'AFRIQUE ET L'AMÉRIQUE LATINE ?

L’OIF a appuyé la tenue d’un Colloque international sur les échanges passés, présents et futurs entre l’Afrique et l’Amérique latine, organisé à Libreville du 9 au 11 mai 2018, par le Centre d’études et de recherches Afro-Ibéro-Américaines (CERAFIA) de l’Université Omar Bongo.

JPEG - 45.2 ko

La cérémonie d’ouverture du Colloque international « Afrique et Amérique Latine : interactions transatlantiques » s’est déroulée le 9 mai 2018, en présence des autorités de l’Université, des étudiants et professeurs, de diplomates (parmi lesquels l’Ambassadeur d’Espagne, de Sao-Tomé et Principe et le Représentant régional de l’OIF) et de nombreux participants venus notamment du Cameroun, du Congo, du Pérou, du Brésil, du Sénégal, de France, de Colombie et d’Espagne.

Cette rencontre interdisciplinaire de chercheurs et étudiants en littérature, en histoire, en anthropologie et en philosophie a permis des échanges autour de modules de discussion comme : « Histoires et Politiques afro-latino-américaines » ; « Arts et cultures transatlantiques » ; « Croisements décoloniaux ».

En complément de l’appui financier apporté à l’organisation du Colloque, l’OIF y a fait une contribution scientifique sur le thème « Industries culturelles et développement de l’Afrique francophone : l’exemple du Brésil et du Mexique », présentée par Kanel Engandja-Ngoulou, Spécialiste de programme au Bureau régional de l’OIF pour l’Afrique centrale.

Par ailleurs, le Colloque a permis d’ouvrir une réflexion sur les enjeux écologiques, les questions de citoyenneté, les approches décoloniales, les relations Sud-Sud (Afrique et Amérique Latine), les expériences d’intégration (sous)régionale, etc., dans une approche comparatiste.

Le Centre d’études et de recherches afro-ibéro-américaines (CERAFIA) est l’un des centres de recherche de la Faculté de Lettres et Sciences humaines de l’Université Omar Bongo de Libreville. Il construit une orientation scientifique centrée sur l’analyse des processus historiques, des langues et cultures africaines au moyen de l’exploitation de documents portugais et espagnols produits dès le XVe siècle, afin de mettre en lumière les interactions générées à travers l’Atlantique entre l’Afrique, l’Europe ibérique et l’Amérique latine.

L’appui de l’OIF s’inscrit dans le cadre de son Programme « Dialogue des cultures et promotion de la diversité linguistique », piloté par sa Direction « Langue française, Culture et Diversités », qui a pour objectif de valoriser les connaissances sur la langue française et le multilinguisme, ainsi que d’entretenir un dialogue avec d’autres espaces linguistiques (hispanophone, lusophone, anglophone, arabophone…)

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer