Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

JUIN 2015

La Francophonie en brèves
Activités diplomatiques


Visite de Michaëlle Jean à Ottawa, au Nouveau Brunswick et au Québec
La Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, s’est rendue du 3 au 11 juin à Ottawa, au Nouveau-Brunswick et au Québec. Dans la capitale canadienne, elle a rencontré le Premier ministre, Stephen Harper, pour discuter des principaux dossiers relatifs à la Francophonie. À Frédéricton, la Secrétaire générale a pris la parole devant l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick et s’est entretenue avec le Premier ministre de la Province, Brian Gallant, avant de se rendre à Moncton pour rencontrer des entrepreneurs au Conseil économique du Nouveau-Brunswick ainsi que des représentants d’associations de la société civile acadienne. À Québec, Michaëlle Jean a été reçue par le Premier ministre, Philippe Couillard – avec qui elle a signé une entente pour développer les politiques jeunesse dans l’espace francophone – et s’est entretenue avec plusieurs personnalités politiques. Par ailleurs, elle a prononcé une allocution à la Société des relations internationales de Québec après avoir visité une école primaire ainsi qu’un incubateur technologique. À l’occasion de sa visite au Québec, la Secrétaire générale a également participé à la 21e Conférence de Montréal*, où elle est intervenue lors de la séance inaugurale sur la stratégie économique de la Francophonie et lors d’un panel sur l’égalité femme-homme.

Burkina Faso. Michaëlle Jean a reçu Michel Kafando, Président de la Transition, Président du Faso, le 2 juin au siège de l’OIF à Paris. La Secrétaire générale a exprimé la solidarité et le soutien de la Francophonie avec le Burkina Faso et réitéré l’engagement de l’OIF à poursuivre son appui dans le cadre du processus de transition qui doit mener à des élections le 11 octobre prochain. Ils ont aussi évoqué les actions d’appui de l’OIF auprès de la Commission électorale nationale indépendante, de la Commission nationale de réconciliation, ainsi qu’en matière de justice.

Maurice. Michaëlle Jean s’est entretenue le 27 juin, au siège de l’OIF à Paris, avec Mme Ameenah Gurib-Fakimla, Présidente de la République de Maurice. Leurs échanges ont porté principalement sur la stratégie économique de la francophonie adoptée lors du dernier Sommet de la Francophonie à Dakar. Elles ont également évoqué les possibilités de collaboration notamment dans le domaine de l’industrie de la pharmacopée et l’exploitation des essences végétales, en encourageant le partage de bonnes pratiques.

France. Le Président de la Région Guadeloupe, Victorin Lurel, a été reçu par Michaëlle Jean au siège de l’OIF à Paris le 22 juin. Ils ont formulé le souhait de nouer des collaborations entre notamment l’OIF, la Guadeloupe et le Mémorial Acte de Pointe à Pitre, inauguré par François Hollande en présence de Michaëlle Jean le 10 mai dernier. Le Président de la Région a également fait part à la Secrétaire générale de son intérêt pour la promotion de la langue française au sein de la Communauté caribéenne (CARICOM). Enfin, ils ont évoqué la candidature de la France pour accueillir les 9e Jeux de la Francophonie en Guadeloupe en 2021.

PNUD. La Secrétaire générale a rencontré Helen Clark, Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le 1er juin à Paris. Cet entretien s’inscrivait dans les consultations périodiques entre les deux organisations, liées par un accord-cadre de coopération conclu en 1996. La rencontre est intervenue à quelques mois d’importantes échéances internationales sur le développement durable et le réchauffement climatique, thèmes qui ont été au cœur de leurs discussions avec ceux de la jeunesse et du développement économique et humain.

Économie


Emploi : le Canada soutient à hauteur de 7 millions d’euros un nouveau programme de l’OIF
En marge de la 21e Conférence de Montréal, le ministre canadien du Développement international et de la Francophonie, Christian Paradis, et la Secrétaire générale de la Francophonie ont annoncé la contribution exceptionnelle du gouvernement du Canada au nouveau programme de la Francophonie pour la promotion de l’emploi et de l’entrepreneuriat en Afrique subsaharienne francophone. Celle-ci s’élève à plus de 7 millions d’euros. Le programme concerné a pour but d’aider les pays à identifier les opportunités de créations d’emplois et de revenus dans les filières locales à fort potentiel : économie numérique, économie verte et économie sociale et solidaire. Il vise principalement les jeunes de 18 à 35 ans en appuyant le développement et la création d’incubateurs pour promouvoir la formation à l’entreprenariat, le développement d’entreprises, la création d’emplois et le soutien à l’innovation.


La Francophonie à la 21e Conférence de Montréal
La 21e édition du Forum international des Amériques-Conférence de Montréal s’est tenue du 8 au 11 juin dans la métropole du Québec. Bénéficiant des interventions remarquées de la Secrétaire générale de la Francophonie, du Ministre du Développement international et de la Francophonie du Canada et de la Ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, le thème de la Francophonie économique a été au centre des interventions et discussions au cours de plusieurs événements. Dans un discours en séance plénière, Michaëlle Jean a notamment souhaité que la stratégie économique de la Francophonie permette d’apporter des solutions concrètes pour lutter contre la pauvreté et les inégalités. Le 9 juin, l’OIF a aussi organisé trois événements, en collaboration avec le Québec, qui ont rassemblé plus de 300 personnes. Outre cette stratégie économique francophone, les conférenciers se sont exprimés sur les enjeux de la Conférence Paris-Climat (CdP21) et l’intégration des femmes dans les différents secteurs de l’économie.


Commerce intra et interrégional dans l’espace francophone
À l’occasion du 5e Examen global de l’aide pour le commerce, l’OIF et le Centre de commerce international ont organisé le 30 juin à Genève un atelier sur la coopération commerciale intra et interrégionale dans l’espace francophone. L’Objectif était de dresser le bilan des expériences de promotion du commerce intra et interrégional menées par l’OIF et le CCI depuis 2003 entre les zones Afrique de l’Ouest, Afrique centrale et Asie et d’envisager des perspectives d’extension de ces actions.


Rencontre des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique
Le Forum d’été du Club des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique a été accueilli, le 16 juin, au siège de l’OIF. Il a rassemblé l’Union bancaire francophone, AfricInvest, le Fonds d’investissement Averroès Finance III, la Banque publique d’investissement, la Fédération bancaire française, Proparco (Groupe AFD)… L’Administrateur de l’OIF, Adama Ouane, a insisté sur la nécessaire coopération entre l’OIF, le secteur privé et les acteurs bancaires francophones pour favoriser les échanges économiques et commerciaux entre les régions francophones et le développement de PME par les jeunes et les femmes.


Forum de l’OCDE sur les partenariats et le développement local
L’OIF a participé au 11e Forum LEED de l’OCDE qui se tenait à Manchester du 24 au 26 juin. A cette occasion l’OIF et l’OCDE ont animé un atelier intitulé « Stratégies pour l’emploi et les compétences en Afrique » visant à identifier les problématiques spécifiques des politiques et stratégies locales portant sur l’emploi, la formation, l’entreprenariat et l’inclusion dans les pays d’Afrique francophone.

Langue française


Europe centrale et orientale : le français, plus-value pour l’insertion professionnelle des jeunes
Dans le cadre de sa planification 2010-2014, l’OIF a mis en œuvre un projet de classes bilingues en hôtellerie-tourisme, associant comme langue d’enseignement le français à la langue nationale. Un millier de jeunes engagés dans ce cursus dans 8 Lycées professionnels de 6 pays étaient concernés (Albanie, Bulgarie, Ex-République yougoslave de Macédoine, Lituanie, Moldavie et Roumanie). Ce programme s’inscrivait dans les actions de l’OIF de soutien à ses pays membres en matière de formation professionnelle et technique, pour une meilleure adéquation avec les besoins du marché du travail. Après évaluation de la plus-value de ces classes, il ressort que les bénéficiaires réussissent mieux leur diplôme de fin d’année, obtiennent plus facilement un emploi, avec un meilleur taux de satisfaction de la part de leur employeur. Ces résultats confirment d’autres études qui montrent que l’apprentissage du français à vocation professionnelle représente un atout indéniable dans certaines filières économiques.

Éducation et jeunesse


Pour le développement numérique de l’espace universitaire francophone
La première réunion des ministres francophones de l’Enseignement supérieur pour le développement numérique de l’espace universitaire francophone s’est déroulée à Paris le 5 juin. Organisée à l’initiative conjointe de l’OIF et de la France, avec le concours de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), cette rencontre a mobilisé les représentants de plus d’une quarantaine de pays : 33 ministres, dont la ministre française de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, la Secrétaire d’État française à la Francophonie, Annick Girardin, ainsi que l’Administrateur de l’OIF, Adama Ouane – représentant la Secrétaire générale de la Francophonie –, et le recteur de l’AUF, Bernard Cerquiglini. Elle a permis de dresser un état des lieux, d’évoquer les besoins nouveaux découlant des missions des universités dans le développement économique, social et territorial et de réfléchir à une meilleure mutualisation des ressources numériques existantes. À l’issue de la rencontre, les participants ont adopté une déclaration commune en vue de mieux partager ces ressources. Cette déclaration, qui s’inscrit dans le cadre des stratégies numérique, économique et jeunesse de la Francophonie, évoque notamment la création d’un portail francophone accueillant les ressources numériques universitaires disponibles.

Paix, démocratie et droits de l’Homme


Protéger les défenseurs des droits de l’Homme
La sixième réunion des « inter-mécanismes » de protection des défenseurs des droits de l’Homme s’est déroulée au siège de l’OIF, le 15 juin. Elle a rassemblé autour de Michaëlle Jean et de Michel Forst, Rapporteur spécial des Nations unies sur les défenseurs des droits de l’Homme, des représentants de plusieurs organisations internationales (UA, UE, OSCE, …). Organisée par la Fédération internationale des droits de l’Homme et l’Organisation mondiale contre la torture, cette rencontre a permis de traiter notamment de la question de l’impunité et de certaines situations d’urgence dans différents pays. L’OIF œuvre pour protéger les défenseurs des droits via des actions de plaidoyer auprès de ses Etats membres, le renforcement de la société civile ou la mobilisation des réseaux institutionnels francophones. En marge de cette rencontre, les participants ont également lancé un appel en faveur de la libération du blogueur saoudien Raif Badawi.


Opérations de paix : l’OIF engagée pour plus de participation des policiers francophones
Poursuivant l’objectif de renforcer la participation des personnels francophones dans les opérations de maintien de la paix des Nations unies, l’OIF a accueilli du 9 au 11 juin une formation sur le recrutement des policiers francophones. Après les séminaires de Ouagadougou en novembre 2012 et de Rabat en mai 2013, celui de Paris avait la particularité de réunir les représentants des ministères des Affaires étrangères et de l’Intérieur et des Directions générales de la police ou de la gendarmerie de 14 pays d’Afrique et de la Belgique. Il a permis de sensibiliser les participants sur les modes de recrutement pour les postes de l’ONU, l’égalité femme-homme, la spécificité des formulaires et des entretiens lors de la sélection des policiers pour les postes aux Nations unies.


Journées européennes du développement : quel rôle pour les INDH
Dans le cadre des Journées européennes du développement organisées par la Commission européenne les 3 et 4 juin à Bruxelles, l’OIF a participé à un séminaire spécifique sur les Institutions nationales des droits de l’Homme (INDH). Une centaine de ces institutions étaient présentes, dont une quinzaine de membres du réseau de l’Association francophone des commissions nationales des droits de l’Homme. Les débats ont mis l’accent sur leur rôle croissant dans le système des droits de l’Homme : dans le cadre de la gestion des conflits et des transitions, des Objectifs de développement durable, concernant la protection des défenseurs des droits de l’Homme…

Diversité et développement culturels


Soutien aux arts visuels et de la scène
Dans le cadre de ses actions en faveur de la circulation des artistes – programme « En scène » – et de la structuration des entreprises créatives – programme « Contrat de confiance » –, l’OIF a soutenu la participation des artistes francophones Kareyce Fotso (Cameroun), Aly Keita (Côte d’Ivoire), Blue Mango (Sainte-Lucie) aux Rencontres musicales d’Haïti, organisées par l’association culturelle Tamise (Haïti) ; l’exposition Raw Material Company à Rome (Italie) avec la participation de l’artiste sénégalais Henri Sagna ; la tournée du groupe Marema (Sénégal) organisée à Paris, Angoulême, Berlin et Bruxelles ; les festivals de hip hop et de cultures urbaines de Nouakchott « Assalam Alekoum » et de Dakar « Festa 2H » ; ainsi que les 11es Rencontres itinérantes des Arts de la parole et du langage au Congo.


L’OIF investit dans le doublage des fictions d’Afrique francophone
A l’issue d’un appel à propositions pour le doublage de fictions des pays francophones du Sud lancé en mai dernier, l’OIF a retenu les projets de trois distributeurs : DIFFA (France), RTI-distribution (Radio-Télévision Ivoirienne) et Côte Ouest Audiovisuel. 60 000 € leur seront attribués pour le financement du doublage en anglais ou en portugais de 6 séries d’Afrique de l’Ouest et centrale.


Kamel Daoud au Vietnam pour la traduction de son roman
Dans le cadre de ses actions de promotion internationale du lauréat du Prix des cinq continents de la Francophonie, l’OIF a soutenu la tournée littéraire de Kamel Daoud au Vietnam, du 4 au 10 juin, à l’occasion du lancement de la version vietnamienne de Meursault, contre-enquête. Paru aux éditions Barzakh (Algérie) et Actes Sud (France), ce roman a été traduit en vietnamien par l’Université de Hanoï et publié par La Maison de la Littérature du Vietnam.

Développement durable


Fonds francophone pour l’innovation numérique : cités francophones durables
L’OIF a lancé en juin le 1er appel à candidatures de son nouveau Fonds francophone pour l’innovation numérique (qui succède au Fonds des inforoutes). Sur le thème de l’innovation numérique au service des politiques environnementales urbaines des pays en développement francophones, il prendra la forme de 5 hackathons dans 5 pays (Bénin, Gabon, Haïti, Maroc, Sénégal) : ces concours collaboratifs permettront de créer des applications innovantes et socialement utiles. Les professionnel(le)s du numérique ressortissants de ces 5 pays ont jusqu’au 6 septembre 2015 pour déposer leur candidature. En savoir plus


Session intermédiaire de négociations sur le climat à Bonn
Du 1er au 11 juin a eu lieu à Bonn (Allemagne), une session intermédiaire de négociations sur le climat. Une étape importante six mois avant la Conférence de Paris qui a servi de cadre aux Parties à la Convention des Nations unies sur les changements climatiques pour analyser le texte de base des négociations. L’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) a initié deux activités réunissant 180 participants francophones : celles-ci ont permis notamment de faire le point sur l’état des négociations en cours et de dresser un état des lieux des Contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN) des différents pays.

Culture numérique


3e Sommet africain de l’Internet : l’OIF soutient le renforcement des capacités techniques des acteurs africains
Du 25 mai au 5 juin, s’est déroulé à Tunis le 3e Sommet africain de l’Internet. À cette occasion, l’OIF a soutenu l’organisation de plusieurs ateliers pour renforcer les compétences des acteurs francophones d’Afrique dans la construction et l’optimisation de leurs écosystèmes internet. Organisée par AfricaCERT, la première formation portait sur la gestion et le développement des Centres d’alerte, de prévention et de réaction aux incidents de sécurité informatique. L’OIF a invité trois ingénieurs du Liban à participer à ces sessions en vue de la création de centres de ce type dans leur pays. Un deuxième atelier a porté sur le renforcement des capacités techniques opérationnelles de gestionnaires de noms de domaine nationaux de premier niveau.


Le numérique au service de l’édition africaine
Une vingtaine de maisons d’édition du Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Madagascar, Sénégal et Togo ont accru leurs compétences numériques dans le cadre de deux ateliers régionaux organisés à Dakar les 8-11 juin et 15-19 juin. Membres de l’Association des éditeurs francophones au Sud du Sahara (Afrilivres) ou de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants, les professionnels présents se sont familiarisés aux opportunités offertes par les Ressources numériques libres (REL) dans le secteur de l’édition scolaire et parascolaire ainsi qu’aux moyens de valoriser numériquement leurs catalogues à travers l’usage des réseaux sociaux, la personnalisation d’un modèle de site internet dédié à l’édition ou bien encore la création d’articles Wikipedia sur leurs ouvrages et leurs auteurs.


ICANN : diversité et réformes de la gouvernance d’Internet
Une concertation francophone s’est tenue à Buenos Aires (Argentine), le 22 juin, avec le soutien de l’OIF, en marge de la 53e session des rencontres de la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur internet (ICANN). Les experts francophones ont été appelés à apporter leur contribution pour la prise en compte de la diversité dans les réformes menées pour assurer l’internationalisation de l’ICANN (auparavant sous juridiction américaine). Dans la continuité de son rôle de coordination, l’OIF a mis à la disposition des acteurs francophones une plateforme proposant des ressources sur la gouvernance de l’Internet.

© Organisation internationale de la Francophonie - 2015
Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer