Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

KENYA : LA FRANCOPHONIE À LA CONFÉRENCE RÉGIONALE AFRICAINE DE HAUT NIVEAU SUR LE CONTRETERRORISME

La Francophonie a participé à la Conférence régionale africaine de haut niveau sur le contreterrorisme et la prévention de l’extrémisme violent qui s’est tenue à Nairobi du 10 au 11 juillet 2019.

JPEG - 52.2 ko

Organisée par l’Office des Nations unies du contre-terrorisme, la concertation a réuni près de 1500 participants issus des Etats membres, des organisations régionales et internationales, des entités des Nations unies et de 55 organisations de la société civile dont des jeunes et des femmes. Elle s’inscrit dans le prolongement de la Conférence de haut niveau sur le contre-terrorisme organisée à New-York en juin 2018.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par les interventions du Président du Kenya Uhuru Kenyatta, du Président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat, du Secrétaire général des Nations unies António Guterres, de la Présidente de l’Union interparlementaire Gabriela Cuevas Barrón et de l’Envoyée spéciale jeunesse de l’Union africaine Aya Chebbi.

L’importance du rôle primordial des Etats dans la lutte contre le terrorisme ainsi que la solidarité de la communauté internationale ont été soulignées et de nombreuses idées et actions innovantes tant aux niveaux global, régional, national et local ont été partagées.

Au cours des travaux, le Représentant permanent de la Francophonie auprès de l’Union africaine a rappelé, au nom de la Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, tous les efforts importants engagés par l’OIF notamment dans le domaine de la prévention de l’extrémisme violent avec la mise en place de Francoprev, le Réseau francophone de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent pouvant conduire au terrorisme lancé en septembre 2018, les initiatives en matière de renforcement des capacités de la justice et de la police, ainsi que la récente initiative de mettre en réseau les centres d’études stratégiques des pays du G5 sahel et de l’Afrique de l’Ouest dans le cadre des échanges de bonnes pratiques.

A l’issue de la conférence, le Sous-secrétaire général des Nations unies Vladimir Voronkov, de l’office du contre-terrorisme, a rappelé la tenue en juin 2020, à New-York, du premier congrès mondial des victimes du terrorisme en marge de la conférence de haut niveau sur le contreterrorisme.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer