PROGRAMME

Contrat de confiance

En créant le programme « contrat de confiance », la Francophonie a voulu  répondre à un objectif de dynamisation des filières artistiques (musiques actuelles, danse contemporaine, théâtre, arts visuels, mode) et contribuer à la pérennisation et à la consolidation d’un secteur culturel dynamique (créateur d’emplois et de valeur ajoutée).

Il s’agit pour l’OIF d’apporter un appui structurel et pluriannuel à une dizaine d’espaces culturels implantés dans les pays francophones du Sud et de l’Europe centrale et orientale, inscrits prioritairement dans une logique de mutualisation innovante et qui développent une politique active en faveur de la promotion de la création contemporaine.