Organisation internationale de la Francophonie

  • Lettre d’information
  • English

RENCONTRE FRANCOPHONE EN MARGE DU FORUM POLITIQUE DE HAUT NIVEAU SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

L’OIF, à travers l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) et la Représentation permanente de l’OIF auprès des Nations Unies, a tenu, le 15 juillet 2019, en collaboration avec la Mission permanente d’Andorre auprès des Nations unies, un événement parallèle au Forum Politique de haut niveau sur le développement durable (FPHN), sur le thème « 4 années de participation des pays francophones eux examens nationaux volontaires (ENV) du Forum Politique de Haut Niveau : bilan, leçons apprises et perspectives ».

JPEG - 38.2 ko

Vice-présidente du réseau de veille « Objectifs de développement durable » du Groupe des Ambassadeurs francophones, l’Ambassadeur Elisenda Vives Balmaña, Représentante permanente de la principauté d’Andorre auprès des Nations unies, a présidé les échanges en soulignant, notamment, l’importance d’un plus grand respect du multilinguisme dans les travaux du FPHN et la nécessité de mieux penser, ensemble, l’évolution du Forum. Introduisant les discussions, Patricia Herdt, Représentante permanente adjointe de l’OIF auprès des Nations unies, a rappelé la volonté de la Francophonie d’offrir un espace de discussion aux pays francophones et de peser ainsi davantage sur les priorités à l’ordre du jour du Forum.

En se situant dans la perspective du bilan du premier cycle du FPHN (2016-2019), la rencontre a mis en lumière les perspectives croisées des Etats membres, du Secrétariat des Nations Unies et de l’IFDD.

Gervais Meatchi, Directeur de la Planification et des Politiques de Développement du Togo, est revenu sur l’expérience de son pays qui a présenté, à trois reprises, son rapport national au FPHN. Il a mis l’accent sur les défis rencontrés dans la préparation et le suivi des rapports, en particulier la nécessité de renforcer la coordination à l’échelle gouvernementale, la question centrale des consultations avec les différentes parties prenantes ou encore les enjeux liés à la production de données statistiques. Plusieurs délégations se sont fait l’écho de ces analyses.

JPEG - 37.5 ko

Marion Barthélemy, Directrice du Bureau de l’appui intergouvernemental et de la coordination pour le développement durable au Département des affaires économiques et sociales (DAES) du Secrétariat des Nations unies, a partagé les succès et les bénéfices du mécanisme des examens volontaires nationaux du FPHN, aussi bien que les limites de l’exercice observées à l’échelle du système des Nations unies ainsi qu’à celle des pays. Elle a appelé la Francophonie et ses Etats membres à soutenir une réflexion, ainsi que la formulation d’une vision, sur la revue du fonctionnement du FPHN qui sera conduite lors de la 74ème session de l’Assemblée générale des Nations unies.

A sa suite, Tounao Kiri, Directeur Adjoint de l’IFDD a présenté la somme du travail mené avec les pays francophones et la phase actuelle d’analyse des expériences nationales de préparation des examens volontaires nationaux. Il est revenu sur les premiers résultats de l’enquête conduite auprès des pays membres de l’OIF et la mise en commun des innovations et bonnes pratiques observées. Il a appelé, à son tour, à une meilleure intégration du multilinguisme dans les travaux du FPHN.

Haut de page

COORDONNÉES


© 2013 Organisation internationale de la Francophonie
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer