Le Centre pour la qualité du Droit et la Justice (CQDJ), bénéficiaire de l’Appel à initiatives francophones « Jeunes, paix et Sécurité » de l’OIF, a procédé le 23 mars dernier au lancement officiel de son projet intitulé ‘’Promouvoir la sécurité publique dans les zones non loties de Ouagadougou’’.

Ces zones « non loties » sont des zones d’habitats spontanés situées en périphérie de la capitale burkinabè, relativement dépourvues en commissariats de police et postes de gendarmerie, et où les actes de délinquance se multiplient. Ciblant six quartiers (Saaba, Yagma, Bissighin, Toudweogo, Tabtenga et Djikôfê), l’initiative du CQDJ vise, d’une part, à former les jeunes dans le domaine de la sécurité publique et, d’autre part, à les placer dans une dynamique de participation à la construction et la consolidation d’un espace sécurisé.

SÉLECTIONNÉ POUR VOUS