L’OIF est mobilisée en faveur des droits de l’enfant dans les pays de l’espace francophone. La Journée internationale des droits de l'enfant 2022, le 20 novembre, est l'occasion de rappeler ses actions en faveur de l’enregistrement à l’état civil et de la protection judiciaire des mineurs.

A travers le projet phare « état civil » de l’OIF, et les actions déployées depuis 2020 au Niger et au Cameroun et depuis 2021 à Madagascar (cf. photos), près de 36 000 enfants dépourvus d’identité ont pu obtenir un acte d’état civil. D’ici à la fin de l’année 2022, 40 000 enfants supplémentaires en âge d’aller à l’école devraient également pouvoir en bénéficier. En leur conférant une existence légale, cet acte d’état civil permet aux enfants d’accéder à leurs droits, notamment le droit à l’éducation, avec la possibilité de poursuivre leur scolarité et de participer aux examens finaux. 

SÉLECTIONNÉ POUR VOUS