L’OIF a organisé un séminaire sur la protection des lanceurs d’alerte dans la lutte contre la corruption. Cette rencontre se déroulait en format hybride, au siège de l’organisation et en ligne, les 21 et 22 juin 2022, à la veille de la journée mondiale des lanceurs d’alerte (le 23 juin).

La promotion et la protection des principes fondamentaux de la démocratie, de l’État de droit et du respect des droits de l’Homme sont au cœur du mandat de l’OIF et ces droits sont, dans de nombreux pays, remis en cause ou fragilisés par la corruption. L'Association of Certified Fraud Examiners a, dans un rapport de 2018, démontré que le coût moyen des fraudes est divisé par deux lorsqu’une protection effective des lanceurs d’alerte est assurée. Ce constat souligne le rôle essentiel que peuvent jouer les lanceurs d’alerte dans la lutte contre la corruption. Ceux-ci courent souvent d’importants risques et peuvent être l’objet de menaces et de représailles. Leur protection constitue donc à la fois un défi et une nécessité. 

SÉLECTIONNÉ POUR VOUS