La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Louise Mushikiwabo, condamne avec la plus grande fermeté l’enlèvement d’une cinquantaine de femmes perpétré, les 12 et 13 janvier 2023, par des hommes armés autour d’Arbinda au Burkina Faso.

« Je suis horrifiée par l’enlèvement de ces femmes et appelle à leur libération immédiate et sans conditions » a déclaré la Secrétaire générale qui souhaite leur retour chez elles saines et sauves.

SÉLECTIONNÉ POUR VOUS