Les différents acteurs de la Francophonie – Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), TV5Monde, l’Université Senghor, l’Association internationale des Maires francophones (AIMF), la Conférence des ministres de l’Education des États et gouvernements membres de la Francophonie (CONFEMEN) et la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES) – se sont réunis le 13 février 2020 à Paris autour de la Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo.

Au cours de ce Conseil de coopération, les participants se sont accordés pour travailler ensemble, de façon coordonnée, face à l’enjeu de la qualité de l’éducation en français dans le monde. Des actions prioritaires ont été définies en matière de formation des professeurs et de mobilité des enseignants au sein de l’espace francophone, ainsi qu’en faveur de l’éducation des filles. La Secrétaire générale souhaite parvenir à une « alliance francophone pour l’éducation ».

SÉLECTIONNÉ POUR VOUS