Le Conseil permanent de la Francophonie s’est réuni en session extraordinaire ce 3 juin 2021 à Paris, sous la présidence de la Secrétaire générale Louise Mushikiwabo, pour examiner la situation du Mali suite au coup d’Etat perpétré le 24 mai dernier contre les autorités légitimes de la transition.

Dans une résolution adoptée à l’unanimité, le CPF a condamné fermement ces événements et décidé, conformément aux dispositions de la Déclaration de Bamako, de suspendre la République du Mali des Instances de la Francophonie, tout en maintenant les programmes de coopération multilatérale francophone, notamment ceux en soutien du processus de rétablissement de l’ordre constitutionnel et démocratique.

SÉLECTIONNÉ POUR VOUS