Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie, a réuni, jeudi 4 février 2021, un Comité ad hoc consultatif restreint sur la situation politique et institutionnelle en Haïti, conformément aux textes pertinents de la Francophonie en matière de prévention des crises et des conflits, en particulier les dispositions du Chapitre 5 de la Déclaration de Bamako.

Aux côtés de la Secrétaire générale, ce Comité a réuni le Représentant personnel du Président de la République d’Haïti auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), ceux des Etats et gouvernements membres ainsi que des Etats observateurs de la Francophonie de la région de la Caraïbe et de l’Amérique latine, le Secrétaire général parlementaire l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) et les représentants des Opérateurs de la Francophonie.

SÉLECTIONNÉ POUR VOUS